Secret santé : les minéraux

Secret santé : les minéraux
Journal Accès
Santé la vie

Christiane Lacoste, naturopathe n.d. Saint-Jérôme – Sans minéraux, le corps humain est incomplet, mais sait-on à quel point ces éléments nous garantissent une santé florissante? Les minéraux sont d’une grande importance pour l’organisme humain, car ils sont impliqués dans une multitude de fonctions : Nécessaires pour promouvoir la croissance, la guérison; régularisent les processus corporels, métaboliques; fournissent la structure aux os; participent à la contraction musculaire, la formation du sang et des protéines; favorisent la production d’énergie; influence l’équilibre du pH sanguin.

On retrouve les minéraux principalement dans le sol et dans l’eau et nous les ingérons par le biais de la nourriture.

Les minéraux, pour être absorbés, doivent provenir des plantes, des aliments.

Dans la biochimie de l’être humain, il est important de retenir qu’un élément doit toujours passer du sol vers la plante pour évoluer. Les minéraux contenus dans le sol sont à l’origine inorganiques et deviendront des éléments biochimiques assimilables au fur et à mesure qu’ils évoluent à travers la plante. Le rôle de la plante par la photosynthèse est donc de rendre les minéraux disponibles pour le corps humain en augmentant leur force vibratoire. La plante permet aux minéraux de passer à un autre niveau d’évolution et le soleil intervient dans le processus d’activation de la matière.

Si les sols ne sont pas bien équilibrés, au niveau de leur contenu en minéraux, les plantes, les fruits et les légumes qui en découlent ne seront pas équilibrés et influenceront la santé du consommateur : l’animal, l’homme. On peut déjà concevoir l’importance des aliments biologiques qui proviennent de sols riches en minéraux et dont le niveau de métaux lourds et toxicité est contrôlé.

Plus de soixante-cinq minéraux se retrouvent dans le corps humain et de ceux-ci, vingt-deux sont essentiels à la santé. Ces nutriments sont divisés en deux catégories : les minéraux et les oligo-éléments. Le corps humain requiert plus de minéraux que d’oligo-éléments. Les minéraux travaillent ensemble. On sait, par exemple, que la bonne proportion de calcium, magnésium et phosphore améliore et facilite leur absorption individuelle.

Certains minéraux sont alcalins et nécessitent une attention particulière pour le rôle vital qu’ils vont jouer dans l’équilibre du pH sanguin.

L’équilibre du pH entre les acides et les bases (alcalin) est essentiel et vital pour le corps humain. Celui-ci devrait être approximativement 80 % alcalin et 20 % acide. De mauvais choix alimentaires et un mode de vie inadéquat favorisent une condition acide, anionique dans l’organisme et provoquent inflammation et formation de pierres. Pour renverser ces conditions, nous devons alcaliniser l’organisme.

(Voir l’influence et l’impact de l’acidité versus l’alcalinité dans le tableau ci-bas.)

Le Dr Henry G. Bieler mentionne que lorsque l’homme est chargé de malaises dus à une intoxication d’acides, généralement par abus de sucre, farine et protéines, il doit recourir aux légumes alcalins pour leur neutralisation.

Une série de chroniques suivra pour présenter les minéraux alcalins les plus carencés, leurs impacts et les solutions alimentaires à votre portée.

TABLEAU

Acidité

Cause l’inflammation des tissus

Provoque la destruction des tissus

Dans un milieu acide, les nutriments s’agglomèrent et impactent négativement l’absorption cellulaire

L’acidose favorise la création d’obstructions (pierres, dépôts de gras, calcium, cellulite,  etc.)

L’acidose et la congestion sont les causes premières  de 99,9 % des maladies

Alcalinité

Anti-inflammatoire pour les tissus

Influence la régénérescence des tissus

Dans un milieu alcalin, les nutriments sont facilement dispersés et absorbés par les cellules

L’alcalinité aide à déformer et liquéfier les dépôts et pierres

La maladie n’a pas d’emprise sur un organisme alcalin dont l’énergie est très élevée

 

Coup de cœur

Salade alcaline

2 tasses de chou frisé, brisé en morceaux

Masser le chou avec la vinaigrette suivante :

6 cuillérées à table d’huile de sésame

2 cuillérées à table de vinaigre de cidre de pomme

1 cuillérée à thé chaque de gingembre frais, ail émincé

1 cuillérée à thé d’huile sésame grillé

Ajouter

1 tasse de céleri émincé

½ tasse d’oignon vert émincé

½ tasse de poivron rouge émincé

½ tasse graines de sésame

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Santé la vie

X