S’assumer!

Par Josée Pilotte
S’assumer!

Cahier Biutiful

Édito de la direction

Voici une définition du verbe s’assumer : « Se considérer comme solidaire d’un état, d’une situation, d’un acte et en accepter les conséquences ». On voudrait tant s’assumer, mais soyons honnêtes, cela est si difficile à faire en tout temps.

Trop souvent, j’ai cherché à plaire et à me faire aimer plutôt que de rester dans mes bottines afin d’assumer mes valeurs et mes convictions. J’ai manqué d’authenticité pour mieux paraître et non être.
Mais en avançant à petits pas dans la vie, j’ai appris à mieux reconnaître et identifier mes fêlures et, au lieu de me taper dessus en étant juste un gros ego sur deux pattes, je m’accepte et je me pardonne quand je dérape un peu de ma trajectoire.
Je me dis que c’est ça devenir grande. M’élever si vous préférez. Me reconnaître, me connaître assez pour m’assumer jusqu’au bout, mes convictions, mes valeurs, et ce, même quand ça fait mal.
C’est devenir belle par en dedans. Et quand tu es belle par en dedans, tu deviens « biutiful » et le monde t’appartient.
Voyager léger, être vrai, s’assumer, avec le moins d’artifices possible pour mieux s’aimer et mieux aimer l’autre dans la différence, c’est comme dirait l’autre : Wonderful!
Dans ce dernier Cahier Biutiful, nous avons rencontré pour vous quatre femmes : j’ai nommé Jennifer Brodeur, Djemila Benhabib, Josée Lavigueur et Claudine Labelle. Certes, elles œuvrent chacune dans des sphères bien différentes; cependant, elles partagent de grandes qualités : inspirantes, passionnées et assumées, elles le sont toutes!
En espérant que ce cahier Biutiful saura vous séduire !

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de