section les arts 2007

Par Eric-Olivier Dallard

festival des arts 2007

LA MAGIE DE

LA DANSE ET DE LA MUSIQUE SOUS LE CHAPITEAU

En première canadienne, un spectacle que le New York Times a qualifié de magique et époustouflant. Une performance en danse sexy et torride a dit la critique. Un programme double qui sera certainement l’événement danse le plus spectaculaire de l’été… et en musique, une première mondiale, au Québec! Ce ne sont que quelques-uns des événements majeurs présentés au Grand Chapiteau pensant le 11e Festival des Arts de Saint-Sauveur, qui aura lieu du 2 au 11 août, et dans le cadre duquel seront aussi présentés une soixantaine de spectacles gratuits à Saint-Sauveur ainsi que dans certaines localités avoisinantes des Laurentides. La directrice artistique du Festival, Anik Bissonnette, résume: si vous avez envie de célébrer l’été à son plus chaud, avec des voix aériennes et des envolées dansantes, première décennie d’existence avec un spectacle qui proposait le meilleur de nos dix première saisons. Cette année, nous marquons le pas de la deuxième décennie du Festival avec une programmation tout e magie et en mouvement, avec ce qui se fait de meilleur au Québec, au Canada et dans le monde. Préparez-vous à être ébahis!

SCÈNE EXTÉRIEURE

Danse, musique, fanfare, il y aura de tout sur la scène extérieure cette année. Le Festival débute le jeudi 2 août à 18 heures avec une performance de l’ensemble Fanfarniente Della Strada, suivie d’un défilé menant jusqu’au Chapiteau où se déroulera le cocktail d’ouverture du Festival. Vous êtes tous les bienvenus!

CAMP DE DANSE

De retour au Festival des Arts de Saint-Sauveur et plus diversifié que jamais!

Bonne nouvelle pour les jeunes amateurs de danse de la région, le camp de danse du Festival des Arts de Saint-Sauveur est de retour du 30 juillet au 11 août. Le camp s’adresse aux jeunes amateurs et interprètes de 10 à 18 ans. Il offre une occasion unique pour eux de s’initier à l’univers de la danse tout en s’amusant.

Sous la direction artistique de Anik Bissonnette, qui y offrira des ateliers spéciaux, les cours sont offerts par des professeurs réputés auxquels se joindront des artistes internationaux invités. Les participants recevront des cours de ballet, de danse moderne, de jazz et de hip-hop, suivis d’ateliers de création chorégraphique et de rencontre avec les participants au Festival. Encadrés par Suzanne Ross (enseignante expérimentée auprès des jeunes), Mario Radacovsky (danseur étoile et directeur artistique du Ballet de Bratislava) et Lyne Leblanc (directrice de l’école Shake danse), les participants créeront un spectacle qui sera présenté sur la scène extérieure du Parc Georges Filion le samedi 11 août, en après-midi.

En «rappel»!

L’automne dernier, le Festival a reçu une subvention du Ministère du Patrimoine canadien pour mener une étude de faisabilité en vue de la construction d’un centre culturel permanent, sur un terrain généreusement mis à la disposition du Festival par la Ville de Saint-Sauveur. L’étude de faisabilité sera complétée sous peu et le Festival se prépare à passer à l’étape suivante. À cet effet, une Fondation a été instituée pour aider à financer le centre ainsi que de nouveaux projets.

Ce printemps, le Festival a reçu le Grand Prix du Tourisme Québécois, région Laurentides, pour son édition 10e anniversaire de 2006. Le directeur du Festival, Peter MacFarlane, a alors déclaré que cet honneur couronne une année des plus productives: «Recevoir une telle reconnaissance ici dans les Laurentides a une grande valeur à nos yeux. D’autant plus qu’il y a tant d’attractions et d’activités remarquables dans les environs. C’est merveilleux de voir les arts de la scène et notre Festival être reconnus comme un événement d’importance dans les Laurentides.»

Cette année, le Festival prend de l’expansion en s’associant à d’autres communautés des Pays-d’en-Haut et de la région des Laurentides, avec, entre autres, un partenariat avec le nouveau Festival Montagne Rouge de Sainte-Adèle (4 et 5 août) et la commandite d’un événement avec le CAMMAC (Canadian Amateur Musicains Mu­siciens Amateurs du Canada) au Lac MacDonald (5 août). Le Festival se déploie aussi pour la première fois dans tout le village, avec des représentations à l’Église Saint-Sauveur-des-Monts et via la programmation variée des terrasses musicales offertes par plusieurs restaurateurs participants.

L’événement le plus important de l’année est certainement le nouveau statut de directrice artistique à temps plein d’Anik Bissonnette qui a officiellement fait ses adieux aux Grands Ballets Canadien le 6 juin dernier. Mme Bissonnette y a dansé pendant 18 ans, essentiellement comme première danseuse. « Le Festival possède une belle histoire, et un futur encore meilleur, croit Anik Bissonnette. Je suis très stimulée à l’idée de m’impliquer dans sa croissance et j’anticipe de jouer un plus grand rôle non seulement au chapitre de son développement, mais aussi dans celui de Saint-Sauveur et de la région des Pays-d’en-Haut, car, c’est à tous les points de vue l’un des endroits les plus dynamiques au Québec.»

Selon Anik Bissonnette, le meilleur reste à venir. L’édition 2007 du Festival, avec la présence des spectaculaires Momix, Alberta Baller, Les Ballets Jazz de Montréal, Montréal Danse, Oliver Jones, Nikki Yanofsky, Daniel Taylor et Alain Lefèvre – pour n’en nommer que quelques-uns – consacrera une année glorieuse. Soyez au rendez-vous!

renseignements:

téléphone: 1 866.908.9090

www.artssaintsauveur.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de