S’initier à la musculation à 60 ans ou plus ? Pourquoi pas!

Par Journal Accès
S’initier à la musculation à 60 ans ou plus ? Pourquoi pas!

Mieux bouger

Accès – Pour augmenter la masse musculaire et améliorer l’endurance et la force des muscles, rien de tel que la musculation. Est-ce une activité réservée aux « jeunes »? Pas du tout! Au contraire, en vieillissant, la musculation s’avère une précieuse alliée pour se déplacer et porter plus facilement des objets – les sacs d’épicerie, par exemple et ainsi conserver son autonomie.

Par où commencer ? Vous pouvez vous inscrire à un programme adapté à votre groupe d’âge offert par votre municipalité ou par un centre de conditionnement physique si vous êtes plutôt sédentaire, mieux vaut d’abord consulter votre médecin. Vous pouvez aussi commencer en douceur en faisant régulièrement quelques exercices à la maison. En voici cinq exemples :

  1. Faites de grands cercles devant vous avec un bras (comme si vous laviez une vitre), puis avec l’autre.
  2. Appuyez une chaise contre un mur, puis exercez-vous à vous asseoir et à vous lever lentement sans utiliser vos mains.
  3. Prenez appui sur le dossier d’une chaise, pieds joints, puis levez et descendez la jambe de façon latérale (répétez l’exercice avec l’autre jambe).
  4. Levez les deux bras devant vous jusqu’au niveau des épaules en les maintenant tendus; ramenez-les ensuite le long du corps.
  5. Appuyez-vous contre le mur et levez les talons (comme si vous vouliez marcher sur la pointe de pieds) avant de les redescendre lentement au sol.

Pour chacun de ces exercices, vous pouvez faire des séries de 5 à 15 répétitions et augmenter graduellement la difficulté en utilisant des poids légers. Prêt à démarrer l’entraînement La natation, une alliée précieuse pour les aînés

En meilleure santé grâce au tai-chi!

Inspiré des arts martiaux, le tai-chi est une discipline d’origine chinoise dont les mouvements lents et continus conviennent à merveille aux aînés. Le pratiquer peut vous aider à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. En effet, plusieurs études ont démontré que le tai-chi, l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise, a des bienfaits tangibles sur la santé.
D’abord, il permet d’améliorer votre équilibre, réduisant ainsi les risques de chute. Si vous pratiquez régulièrement le tai-chi, vous serez aussi plus en confiance lors de vos déplacements. Le tai-chi aide également à la gestion de l’hypertension. Au terme d’études réalisées auprès de gens qui en souffrent, des chercheurs ont constaté une diminution significative de la tension artérielle chez ceux pratiquant le tai-chi. Cette discipline aurait donc des impacts positifs sur les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires.
Intéressant, non?

La légende du tai-chi

Différentes théories circulent quant à l’origine du tai-chi. Une légende assez répandue veut que le moine Zhang Sanfeng ait créé les 13 postures de base en s’inspirant du combat entre un serpent et une grue. Mythe ou réalité ? Nul ne le sait!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de