Ski de bosses : Benoit Gilbert remporte une médaille d’or en duel!

par Ève Ménard
Ski de bosses : Benoit Gilbert remporte une médaille d’or en duel!
Benoit Gilbert sur la première marche du podium le 19 janvier dernier à Calabogie. (Photo : courtoisie )

Le 19 janvier dernier, lors de la Série canadienne présentée à Calabogie, près d’Ottawa en Ontario, l’Adélois Benoit Gilbert a remporté la médaille d’or lors de l’épreuve des duels à laquelle soixante-neuf skieurs prenaient part.

En grande finale, il a devancé Mathis Bouchard du Mont Sainte-Anne. Il s’agit d’un bel exploit pour l’athlète de 17 ans qui avait été sélectionné en dernier sur l’équipe du Québec et performait donc à titre de recrue avec celle-ci. « Les duels me rendent plus compétitif et je veux me rendre le plus loin possible », affirme Benoit pour expliquer son succès.

Sur les traces de ses sœurs

Comme tous les enfants de la famille Gilbert, Benoit a débuté le ski à Vallée Bleue. Par contre, c’est uniquement à l’âge de neuf ans qu’il a fait son entrée dans un club de bosses, cette fois au Mont-Gabriel.

« Lorsque mes sœurs ont commencé le ski de bosses à Vallée Bleue, j’étais encore beaucoup trop jeune pour skier dans ce club-là », m’explique-t-il.

Ses deux sœurs, Valérie et Laurianne, âgées respectivement de 21 et 23 ans, performent aussi présentement sur le circuit du ski de bosses. Valérie évolue sur l’équipe nationale alors que Laurianne performe sur l’équipe NextGen du Canada. Ce sont justement ses sœurs aînées qui l’ont incité à débuter lui aussi la compétition. « J’ai vu qu’elles voyageaient beaucoup, je voyais qu’elles avaient du plaisir à faire ce sport-là. Je voulais vivre les mêmes expériences qu’elles. »

Rester constant

Benoit Gilbert poursuit aussi ses études, lui qui en est à sa deuxième session au Cégep de Saint-Jérôme en science humaine, en plus d’évoluer sur le circuit provincial.

« Présentement, je n’ai pas nécessairement de grands objectifs. Je veux bien faire, avoir de bonnes descentes à chaque compétition, être constant en fait, et en espérant que les résultats viennent avec. »

Le jeune skieur sera de retour en action cette fin de semaine, les 8 et 9 février, au Sommet Saint-Sauveur. S’en suivra d’une pause de deux semaines avant que les compétitions ne reprennent.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de