Ski de fond : Cendrine Browne en piste dès ce samedi 23 janvier en Finlande

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Ski de fond : Cendrine Browne en piste dès ce samedi 23 janvier en Finlande
Cendrine Browne s’accroche à nouveau au rêve olympique. (Photo : Courtoisie)

La fondeuse Cendrine Browne, de Prévost, s’élancera finalement sur le tracé de Lahti, ce samedi, en Finlande. Après moult tergiversations en décembre, la Prévotoise a finalement figuré à la liste de l’équipe nationale de ski de fond.

L’athlète de 27 ans a dû se battre pour joindre à nouveau la formation élite canadienne. Si elle obtient suffisamment de points au classement, elle pourra ensuite skier avec Équipe Canada, en route vers les Jeux d’hiver de Pékin, en 2022.

« Les points qu’il me manque sont pour ma qualification pour l’équipe nationale, à la suite d’un appel logé contre ma fédération. Concernant ma sélection pour les Championnats du monde, je suis confiante. La sélection sera basée sur des performances en Coupes du monde », a prévu la battante.

Pour faire sa place vers l’équipe olympique de Pékin 2022, la skieuse devra réussir deux top 24 au classement.

Déplacements

Arrivée une semaine à l’avance en Finlande, elle croit que repérer les lieux à l’avance l’aidera à atteindre ses buts. « Nous sommes arrivés jeudi (14 janvier) à Lahti. Nous y sommes à l’entraînement pour les 7 prochains jours, soit jusqu’aux épreuves de Coupes du monde du 23 et 24 janvier. Puis, nous nous déplacerons à l’endroit de la prochaine étape de Coupe du monde et ainsi de suite. On ira successivement à Falun (29-31 janvier), à Ulricehamn (6-7 févier), à Nove Mesto (20-21 février) et enfin à Obersdorf (22 février au 7 mars), pour les Championnats du monde. »

Retour des meilleures

Le retour de certains pays, après une absence aux compétitions d’automne, risque de rehausser le calibre des manches présentées en Europe. « Les pays manquants vont être de retour, pour la période 3 des Coupes du monde. En effet, cela sera plus difficile de faire des top 24, mais pas impossible. Puisque mes 4 premières courses seront en Scandinavie, le niveau sera très relevé. Lorsqu’on court dans leur pays, les Scandinaves ont toujours droit à plus de coureurs qu’à l’habitude, ce qui monte le niveau. Ça me motive. »

Toujours pousser

Reconnue pour sa constance, Cendrine Browne entend encore améliorer des aspects de sa technique. « Au ski de fond, il y a toujours place à amélioration. Même les meilleurs au monde continuent à travailler sur leur technique, puisqu’elle évolue à travers le temps. Pour ma part, j’ai davantage travaillé sur mon (style) classique et je suis heureuse de dire que je m’améliore toujours d’année en année. »

Son éventuelle sélection vers Pékin 2022 lui permettrait de recouvrer son brevet de Sport Canada, soit un financement réservé aux athlètes de haut niveau. Il s’agit d’un autre élément de motivation pour la Québécoise. « Habituellement, après les Fêtes, je suis au milieu du calendrier de compétitions. Je suis habituée à un mode de vie sur la route, pas à être cloîtrée chez moi. »

Centre Pierre Harvey

Browne fait partie des sept fondeurs du Centre national d’entraînement Pierre Harvey, de Sainte-Féréole-des-Neiges, ayant été sélectionnés pour participer aux Coupes du monde de ski de fond.

« Vu que nous n’avons pas de compétitions au Canada, cette saison, pour évaluer la performance des athlètes, nous avons déterminé des critères objectifs pour ce voyage, en consultation avec le comité de haute performance, axés sur l’amélioration du classement du Canada, sur le classement des nations parmi toutes les épreuves internationales, tout en gérant les risques liés à la pandémie de COVID-19 en cours », a expliqué Mme Kate Boyd, directrice haute performance à Nordiq Canada.

« Notre objectif est de rassembler une équipe pour des épreuves ciblées, afin d’accumuler les points nécessaires pour que le Canada maintienne ou améliore son classement; ce qui nous permettra d’obtenir le plus de places de quota possible pour les Jeux olympiques d’hiver 2022 et la saison de Coupe du monde 2021-2022. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments