ski de fond hors piste pour mordus

Photo de Bénérice Jetté
Par Bénérice Jetté
ski de fond hors piste pour mordus

Chez Roc&Ride, boutique de montagne située à Val-David, on trouve tout ce qui a trait

à l’achat ou la location d’équipement spécialisé en sport

de plein air. En été, l’escalade et le vélo sont à l’honneur, et en hiver,

la raquette, le ski de randonnée

et hors piste ont la cote. Mais

par-dessus tout, on y retrouve Claude Lévesque, propriétaire aventurier et passionné, qui sait partager ses

passions dès qu’il en a l’occasion.

 

Dans cet esprit, il a entrepris grâce au bouche à oreille et aux médias sociaux de réunir des passionnés comme lui, souhaitant s’adonner en groupe à une activité qui se fait plus rare aujourd’hui: le ski de fond hors piste à son état brut…

 

Percer dans l’industrie du plein air et devenir une destination quant à la vente-conseil et location d’équipement n’est pas chose facile, et encore moins au niveau du ski hors piste. Claude

Lévesque a persisté, et c’est chez lui que les gens vont pour trouver ce qu’ils cherchent, en plus de pouvoir maintenant se rencontrer pour partager une passion.

 

Pour un deuxième hiver, les adeptes sont invités à se présenter à la boutique les samedis à 10h. C’est de là qu’un groupe formé sur place (environ 5 à 12 personnes) part pour se suivre ou covoiturer, vers une destination choisie selon les conditions météo de l’heure. «Cette activité gratuite est un moment de pur bonheur partagé. Dans les Laurentides, on vit au cœur de la beauté sauvage sans en être vraiment conscient. Voici donc une belle façon de redécouvrir la nature, en-dehors des sentiers battus», souligne Claude.

 

Cette activité pour puristes se fait sur des sentiers plus accidentés que ceux en réseau tracé. Il s’agit d’un exercice spécialisé requérant un niveau bon/intermédiaire, un minimum de connaissance du plein air, et un goût aiguisé de l’aventure. «On se promène dans les Laurentides à la recherche de neige vierge. Plus la saison avance, plus le groupe devient fort en capacité, et le temps de nos sorties s’allonge. De

trois ou quatre heures par sortie, on peut ensuite aller jusqu’à cinq à sept heures selon la force des skieurs, et s’amuser en montagne», explique le propriétaire.

 

«Habituellement, les adeptes de ce niveau ont leur propre équipement, mais il arrive qu’ils souhaitent essayer du nouveau matériel, ou initier un ami.

Il est alors possible de louer le nécessaire à la boutique. De plus, une entente de location/rachat avec ski Rossignol permet d’essayer un

produit avant d’en faire l’acquisition», note Claude.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de