Soirées documentaires à deux pas de chez soi

Par Nathalie Deraspe
Soirées documentaires à deux pas de chez soi

Le Ciné-Club de Prévost propose quatre documentaires qui, chacun a leur façon, ont eu un impact sur notre société. Le film Martha qui vient du froid ouvre la saison avec l’histoire troublante d’un peuple déraciné. Le documentaire raconte la vie d’une famille inuite dans l’île d’Ellesmere, un des lieux les plus inhospitaliers du monde où elle fut déplacée par le gouvernement dans les années 1950, histoire d’assurer une présence sur ce territoire. La réalisatrice Marquise Lepage sera présente lors de la projection.

Le 25 mars, le cinéaste Grégory Lassalle enquête sur les rouages de l’exploitation minière au Guatemala. Son film, La business de l’or au Guatemala – Chronique d’un conflit annoncé, aborde les enjeux de la mondialisation économique, des résistances sociales et des discriminations qui ont prédominé jusqu’alors dans la construction de la société guatémaltèque. Des membres de Solidarité Laurentides Amérique Centrale échangeront avec le public après la projection.

 

Le 29 avril, le Ciné-Club présente le documentaire Visionnaires planétaires, qui donne la parole à quelques-uns des plus grands scientifiques de la planète. Des membres de l’équipe de tournage viendront témoigner de leurs expériences lors de cette projection spéciale.

 

Enfin le 27 mai, on projettera le documentaire percutant Maître chez eux, qui dresse un portrait de l’exploitation de l’énergie éolienne au Québec. Les cinéastes Louise Leroux et Richard Blackburn discuteront ensuite de leur oeuvre.

 

Le Ciné-Club de Prévost travaille depuis plus d’une dizaine d’années à faire connaître aux gens de la région le cinéma d’ici. Les projections ont lieu à l’Église St-François-Xavier de Prévost (994 rue Principale) à 19h30, en collaboration avec la ville de Prévost. L’entrée est gratuite, mais une contribution volontaire est appréciée. 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de