pub de recyclage
Divi-Child-Theme
|

Alexandra Lanthier veut tenter sa chance au collégial

Par Luc Robert

Dans les petits pots se trouvent souvent les meilleurs… talents : cette expression populaire modifiée s’applique d’emblée à l’Adéloise Alexandra Lanthier, une volleyeuse des Carcajous de l’école secondaire A.-N.-Morin, qui aspire à une carrière au cégep.

Spécialiste du jeu défensif, la polyvalente joueuse de bientôt 17 ans se tire aussi bien d’affaires aux postes de libéro que d’attaquante.

« N’étant pas grande de nature (5’04’’), j’ai poli mon jeu défensif assez jeune. C’est en contrant l’adversaire que j’ai appris les bases. Les attaques étaient plus difficiles, mais je travaille fort là-dessus. J’exécute mes services en sautant. Le but reste de sauter assez haut et de bien viser le ballon. Je réceptionne et passe assez bien, par ailleurs », a-t-elle évalué.

Très active au sein du programme des Carcajous, Lanthier a été initiée au poste d’entraîneuse chez les Benjamines, par son pilote actuel des Juvéniles, Gaétan Nadeau.

« Disons que j’ai traîné mon baluchon dans plusieurs régions, en raison de l’emploi de mon père. De Granby à Montréal, en passant par Saint-Jean, Sherbrooke et maintenant à Sainte-Adèle. J’ai été à même de tirer des expériences de chaque endroit pour rehausser mon bagage. Au début, j’étais gênée de reprendre une fille quand je constatais qu’elle n’employait pas la bonne technique. J’ai pris mon courage à deux mains et je communique maintenant très bien avec mes Benjamines, que je dirige aussi. »

Alexandra Lanthier entend devenir éventuellement enseignante au niveau primaire. « Au cégep, je veux me diriger vers le profil « individu et société ». J’ai de la facilité à expliquer les choses et j’entends apprendre et développer cet atout. »

L’étudiante de cinquième secondaire espère que les recruteurs des Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme viendront l’observer de près, lors d’un futur tournoi des Carcajous.

« On a participé à un tournoi le 28 novembre à la Polyvalente des Monts de Sainte-Agathe. Nous disposons de 6 à 8 joueuses cadettes (3e secondaire) dans nos rangs juvéniles. Ce n’est pas facile pour elles présentement, mais l’an prochain, elles auront l’avantage de l’expérience et pourront dominer au scolaire. J’ai de l’expérience, pour avoir joué contre des 5e secondaire âgées par le passé. J’espère avoir assez de leadership et de jeu de base pour impressionner les entraîneurs et dépisteurs du collégial. J’aimerais bien évoluer pour les Cheminots de Saint-Jérôme. J’espère leur tomber dans l’œil. »

Alexandra Lanthier a poli son jeu à Fleurimont, en Estrie.

Les Carcajous présenteront en février leur propre tournoi juvénile à Sainte-Adèle.

« J’ai toujours hâte de jouer pour mon école. Les parents nous appuieront sans ména-gement. Je dirigerai ensuite mes Cadettes au tournoi de mars. C’est une expérience de vie pour tout le monde de coacher et j’apprécie ça. Et dire que lorsque Gaétan (Nadeau) m’a demandé au début de l’année scolaire si je voulais devenir entraîneuse, j’hésitais et j’en ai parlé pendant trois semaines avec mes parents. Accepter aura été une excellente décision, parce que j’adore ça. J’avais déjà une année comme adjointe derrière la cravate. Après le premier entraînement en charge, j’ai senti que c’était pour moi. »

Afin de maximiser son expérience au banc, elle a réorienté ses priorités.

« Je n’ai pas d’auto, mais je ne réside pas trop loin d’A.-N.-Morin. Ainsi j’ai quitté mon emploi pour me concentrer à mes études et au volley-ball. L’argent n’est pas un problème pour le collégial, alors aussi bien me concentrer sur les tâches scolaires et sur les jeunes joueuses. Le sport-études collégial est une sérieuse option future pour moi. »

La jeune Lanthier ne ménage pas les efforts non plus au niveau individuel.

« Mes entraînements de volley juvénile occupent des cases d’une heure trente minutes, trois fois par semaine, en plus de mon horaire personnel de cinq séances par semaine, à raison de 30 minutes. En plus j’ai les Benjamines à mon calendrier, à raison de deux séances hebdomadaires. Avec les tournois, les matchs réguliers, les plans de matchs, etc., ça donne des semaines très remplies. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Jacline Lanthier

    Bravo Alexandra tu es un bel exemple de détermination pour les plus jeunes que tu « coaches ». Bonne chance pour ton prochain match, j espère que les recruteurs auront les yeux sur toi.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin