pub de recyclage
(Photo : Archives )
Maghalie-Rochette-couronnee
|

Maghalie Rochette : Championne de cyclocross

Par Luc Robert

« J’ai ma place à l’avant de ces courses, puisque je me le suis prouvé
à trois reprises » 

La spécialiste du cyclocross, Maghalie Rochette, a été nommée athlète féminin par excellence de l’année, au gala du mérite cycliste de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC).

Actuellement en Europe, où elle a participé à plusieurs courses lors des dernières semaines, Rochette a bien fait à la première Coupe du monde de cyclocross de Tabor, tenue en République tchèque, le 29 novembre.

« À cette première Coupe du monde, j’ai terminé 11e. La prochaine aura lieu le 20 décembre, en Belgique. D’ici là, nous avons d’autres courses internationales (mais pas de Coupe du monde) à l’horaire, toujours en Belgique. Bien que plusieurs changements aient été apportés au calendrier européen, plusieurs épreuves ont encore lieu », s’est réjouie la résidente de Sainte-Adèle, en entrevue avec le journal.

Quant à son titre d’athlète féminin par excellence, elle l’accepte de bon cœur.

« C’est une belle reconnaissance. Mais pour moi, le plus cool, c’est que c’était la première année que le cyclocross était reconnu comme une catégorie à part entière par la FQSC pour ce prix. Alors pour moi, c’est cool de voir que mon sport prend de l’ampleur et de l’importance au Québec. J’espère être une bonne ambassadrice pour le sport. »

Remontée spectaculaire

Maghalie Rochette.

L’athlète de 27 ans a effectué toute une remontée à Tabor.

« La course a vraiment bien été pour moi. J’ai eu un bon départ, mais j’ai dû lutter avec plusieurs coureuses dans le peloton, puisque le rythme était très rapide. J’ai glissé au 20e rang, mais les jambes étaient bonnes et les filles étaient groupées de façon très serrée, ce qui m’a facilité le travail. J’ai trouvé mon rythme, puis j’ai remonté une à une (les places), jusqu’à dépasser la Belge Sanne Cant, dans le dernier tour », a expliqué Rochette, dans son infolettre CX Fever.

La coureuse s’est par ailleurs illustrée tout au long de la saison 2019, avec trois résultats dans le top-10. Elle a complété le circuit de la Coupe du monde sur la troisième marche du podium.

« Je retiens de ces luttes épiques que le niveau est extrêmement élevé. Plus j’ai la chance de courir avec ces filles, plus j’apprends : ce sont vraiment les meilleures au monde. Comment rester dans le groupe à travers les sections techniques, comment se positionner, etc. J’ai ma place à l’avant de ces courses, puisque je me le suis prouvé à 3 reprises, l’an dernier. Cette année, je passe la saison complète en Europe, jusqu’en février. Ce qui veut dire que j’ai la chance de courir avec les meilleures au monde, toutes les fins de semaine. » 

Double titre

Championne canadienne et panaméricaine, Maghalie Rochette est de retour sur le vieux continent depuis le 1er octobre. Elle a débuté sa saison 2020-21 en force, en remportant le cyclocross Radquer Steinmaur, en Suisse.

« Le niveau de cette course n’était pas le plus élevé de la saison, mais quand même, ce fut ma première victoire en Europe : alors je suis bien contente. Cette manche a définitivement été celle qui était la plus satis-faisante, d’autant plus que la course était très serrée. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.