Prévention, santé et performance

Prévention, santé et performance
Journal Accès
Chroniques

physiothérapie

Chronique du Marathon du P’tit Train du Nord

Mélanie Perron, collaboration spéciale

En matière de soins de santé de toutes sortes, la plupart d’entre nous sommes réactifs. Par exemple, nous pensons « J’ai mal, je vais aller voir mon physiothérapeute ». Toutefois, ce que nous ignorons, c’est qu’un des principaux rôles de la physiothérapie est la prévention.

Avec le retour du beau temps, vous êtes nombreux à avoir renoué avec vos activités extérieures ou encore à avoir bien amorcé votre saison de course à pied. Le retour à un entraînement plus régulier peut vouloir dire risque de blessure. La saison de course à pied est longue et s’étire jusqu’en octobre. Nous souhaitons tous en profiter au maximum. Alors, essayons d’éviter d’y mettre un terme trop rapidement!

Saviez-vous que plus de 50 % des coureurs risquent de subir une blessure lors de leur saison de course à pied?

En fait, les principales causes de ces blessures peuvent provenir de deux sources : a) des facteurs directement reliés à la personne, exemple : sa biomécanique ou sa posture de course; b) des facteurs externes comme le type d’entraînement, le volume d’entraînement, une progression trop rapide de l’entraînement, des chaussures mal adaptées, etc.

La prévention

Consultez en prévention, le physiothérapeute peut vous aider de différentes façons en vous fournissant des outils qui vous permettront de rester en « bonne santé physique ». Correction de la posture, analyse du mouvement, exercice de rééducation pour corriger une ou des faiblesse (ex : manque de force d’un groupe musculaire) qui, à plus ou moins court terme, pourraient mener à une blessure. Sans compter tous les conseils sur votre hygiène de vie, autant au niveau de votre sport qu’au quotidien.

Optimisation de la performance

Le physiothérapeute peut aussi vous aider à optimaliser vos performances. Après une évaluation complète qui permet au thérapeute de repérer vos besoins en mobilité, en force, en stabilité et en proprioception, il peut vous préparer un programme et prescrire les exercices appropriés qui influenceront directement sur votre condition physique générale qui permettront une amélioration de vos performances.

Les exercices prescrits sont facilement réalisables et pour la plupart, peuvent être faits à la maison. Étirements, exercices de renforcement musculaire ou éducatifs, tous ces exercices s’intègre facilement à votre routine d’entraînement.

Bien que les blessures soient dues, pour la plupart, à des causes multifactorielles, les experts s’entendent d’un commun accord pour dire qu’un entraînement trop intense ou une progression trop rapide sont souvent des facteurs aggravants.

Pour rester en santé et profiter de toute votre saison de course à pied, voici quelques conseils pour commencer votre saison sur le bon pied!

La motivation : trouvez-vous une motivation, un but.

Soyez progressif : en début de saison, sectionnez vos entraînements en endurance sous forme d’intervalles. Ça vous aidera à garder le rythme et à vous adapter graduellement à l’effort.

L’équipement : trouver un équipement confortable pour vous, entre autres, des souliers adaptés à votre morphologie et à votre poids.

La biomécanique de course : une évaluation par un professionnel de la santé pourrait être une option et pourrait prévenir beaucoup de maux!

L’échauffement : C’est primordial! On conseille souvent de marcher un peu avant de commencer sa course et de finir avec un petit 5 minutes de marche.

Pour les gens plus raides, il est conseillé de s’étirer après l’entraînement ou encore, de compléter vos semaines avec une séance en Yoga!

De la prévention avant tout!

 

Mélanie Perron est Thérapeute en réadaptation physique, Clinique Physio-Masso MP – Saint-Jérôme.

 

 

Rachelle-Béry Saint-Sauveur, fière commanditaire du Marathon du P’tit Train du Nord.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • L’Homme s’ennuie

    La chronique à Mimi Des fois, il me faut un GPS pour suivre l’Homo Sapiens modèle 2018....

  • La clé du bonheur

    Chronique :  La deMOIs’aile / / École A.-N.-Morin Océane Théorêt, secondaire 5 « Sois belle, mais pas trop,...

  • Le cancer de la prostate

    Le mois de novembre est depuis 2004 dédié au cancer de la prostate. Levons le voile sur...

  • Épicerie bio-vrac-local : De belles nouveautés dans mon bocal

    Chronique : « Bouffe ta région »   Si vous êtes soucieux de réduire votre empreinte environnementale et que...

X