La SQ rappelle d’être prudents

Par Isabelle Houle
La SQ rappelle d’être prudents

Sécurité

La Sûreté du Québec, poste de la MRC des Pays-d’en-Haut, a organisé un après-midi de sensibilisation sur le corridor de sécurité devant la Place des citoyens de Sainte-Adèle, le 23 novembre.

Depuis 2012, une nouvelle loi est en vigueur et demande aux automobilistes de ralentir lorsqu’un véhicule d’urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé sur la voie de circulation ou en bordure de celle-ci. Lorsqu’une intervention est en cours sur l’accotement, on demande aux automobilistes de ralentir et de s’éloigner du véhicule tout en demeurant dans la même voie de circulation ou, si possible, changer de voie. Si le véhicule immobilisé intervient sur la voie de circulation, on demande de ralentir, puis de s’immobiliser au besoin pour céder la priorité aux véhicules circulant en sens inverse.
Par la suite, les automobilistes changent de voie après s’être assurés qu’ils pouvaient le faire en toute sécurité.

Loi oubliée?

« On veut sensibiliser les gens parce qu’encore aujourd’hui, ces lois ne sont pas toujours respectées. Il faut ralentir. En voulant changer de voie trop vite en voyant un véhicule d’urgence, les gens peuvent provoquer un accident. On a perdu un agent comme ça sur l’autoroute 640 il y a quelques années, » raconte Sylvain Mainville, directeur du poste de la Sûreté du Québec des Pays-d’en-Haut.
En cas d’infraction, une amende de 200 $ à 300 $ peut être imposée et quatre points d’inaptitude sont prévus. Pour en savoir plus sur les manœuvres à faire, consultez le corridordesecurite.gouv.qc.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de