Suggestions de lectures printanières

Par Production Accès
Suggestions de lectures printanières

Quelques suggestions à lire et à découvrir sous le soleil printanier.

L’autre moitié de soi (The Vanishing Half)

Brit Bennett

Parution : septembre 2020
Genre : Fiction historique, mystère, saga familiale, roman canadien et étranger
Éditeur : Flammarion Québec
Résumé : Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l’une d’elles réapparaît à Mallard, leur ville natale, dans le Sud d’une Amérique fraîchement déségrégationnée. Adolescentes, elles avaient fugué main dans la main, décidées à affronter le monde. Pourtant, lorsque Desiree refait surface, elle a perdu la trace de sa jumelle depuis bien longtemps : Stella a disparu des années auparavant pour mener à Boston la vie d’une jeune femme Blanche. Mais jusqu’où peut-on renoncer à une partie de soi-même ?

Dans ce roman magistral sur l’identité, l’auteure interroge les mailles fragiles dont sont tissés les individus, entre la filiation, le rêve de devenir une autre personne et le besoin dévorant de trouver sa place. Traduction de Karine Lalechère.

Un café avec Marie
Serge Bouchard

Parution : mars 2021
Éditeur : Boreal
Genre : Recueil, littérature québécoise
Résumé : Soixante-dix textes brefs, d’abord lus au micro de l’émission C’est fou…, qui forme la suite de L’Allume-cigarette de la Chrysler noire, le plus récent succès de Serge Bouchard. Le regard si singulier d’un des plus grands observateurs de notre vie quotidienne, de notre passé et de la nature qui nous entoure. Un recueil en hommage à sa compagne défunte, Marie Lévesque, qui se clôt par un texte inédit et poignant qui lui est consacré.

Les Foley
Annie-Claude Thériault

Parution : septembre 2019
Éditeur : Marchand de Feuilles
Genre : Fiction domestique, littérature québécoise
Résumé : Les Foley ce sont cinq portraits de femmes que Laura semble raccrocher aux murs vides de sa maison. Des portraits qui sentent la tourbe, l’orme qui brûle et le caramel. Des moments d’histoires qui se révèlent par temps gris avec un thé ou un whiskey. Ce sont des femmes qui bercent, qui lisent, qui trappent, qui cuisinent et qui aiment. Mal, souvent, mais qui aiment. Des femmes qui cherchent finalement peut-être simplement toutes la même chose : survivre. Ne pas s’effacer.

La patience du lichen
Noémie Pomerleau-Cloutier

Parution : mars 2021
Éditeur : La Peuplade
Genre : Poésie
Résumé : Très loin sur la côte nord du golfe Saint-Laurent se trouve au milieu du chemin un panneau de signalisation portant le mot FIN : le voyageur doit s’arrêter à cette hauteur. Or, au-delà de la limite de l’asphalte existent sur plusieurs centaines de kilomètres des communautés qui ne sont accessibles que par les airs, l’eau ou la glace, selon les saisons. Fascinée depuis son enfance par le bout de la route 138, Noémie Pomerleau-Cloutier est allée à la rencontre des Coasters – innus, francophones et anglophones –, a enregistré leurs voix pour remailler en poème ces territoires morcelés et ces luttes à finir. La patience du lichen est un témoignage poétique d’une rare envergure, un reportage au grand coeur qui plonge dans l’histoire et l’intimité de cette partie méconnue du Québec.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments