Sylvie Fréchette sera aux Jeux de 2012

Par Stephanie Valois
Sylvie Fréchette sera aux Jeux de 2012

 

La nouvelle est tombée récemment. Le Comité Olympique Canadien a choisi la laurentienne Sylvie Fréchette pour devenir l’acolyte de Mark Tewksbury à la tête de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Nul doute que les mois qui précèderont son plongeon dans l’aventure olympique seront fort occupés pour la grande nageuse de Prévost.

Tewksbury et Fréchette consacreront les 20 prochains mois à coordonner la participation du Canada aux Jeux de Londres. Leur travail consistera à supporter les athlètes, entraîneurs et tous les membres de la délégation, tout en faisant la promotion de l’équipe. Évidemment, la tâche est colossale parce que les Jeux auront lieu dans un avenir rapproché, mais Sylvie est fin prête à relever le défi de taille: «Je suis très excitée! C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté ce poste de chef de mission adjointe, a expliqué Fréchette. Je ne m’attendais pas à ce que Mark m’appelle étant donné que nous sommes deux athlètes issus de sports d’eau. Bien que le duo devait à mon avis, être composé d’un homme et d’une femme, je ne croyais pas en mes chances. Quand Mark m’a téléphoné, j’étais tellement contente!»

L’ancienne championne de nage synchronisée sait ce qu’elle veut à 43 ans. À son retour de Las Vegas où elle a notamment contribué au beau succès du Cirque du Soleil, loin du sport, elle a constaté qu’elle souhaitait désormais côtoyer les athlètes et les épauler dans l’accomplissement de leurs objectifs: «J’ai travaillé au bureau du Comité Olympique à Montréal et j’ai compris que c’était cela que j’avais envie de faire, d’être avec des athlètes, de vivre et partager ma passion du sport».

Sylvie retourne aux Jeux, elle qui était à ceux de Vancouver, en février dernier, à titre de mentor des athlètes. Elle a eu la chance de voir de près le travail extraordinaire de Nathalie Lambert, chef de mission et en a été inspiré: «Je me suis dit que j’aimerais avoir la chance de vivre cette expérience un jour», confie la résidente de Prévost.

Elle carbure aux défis, respire l’adrénaline, représente le synonyme de motivation et d’aventure. Inutile de vous rappeler qu’elle consacre plusieurs jours par année à donner des conférences pour motiver les Québécois. Rappelez-vous aussi qu’il y a quelques semaines, elle se lançait dans le Trophée Rose des Sables en vue de vivre des émotions fortes et d’aider au suivant. A-t-on besoin de spécifier qu’elle demeure une grande source d’inspiration pour les athlètes et pour tous ceux qui l’entourent? Grande professionnelle, bonne communicatrice.

L’acquisition de Sylvie Fréchette dans la délégation canadienne est un pion important, qui espérons-le, permettra aux athlètes d’obtenir les bons conseils afin de fournir de bonnes performances. 

Est-ce trop tôt pour s’écrier GO GO GO Canada?! Oui, un peu…! Il n’est cependant pas trop tôt pour s’écrier GO GO GO Sylvie! Les 20 prochains mois risquent d’être chargés. Sache que l’Accès est derrière toi!

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de