poste

Postière de 1961 à 1991

Trente années à faire le bonheur des citoyens de Saint-Sauveur Si le curé Jean Adam avait son perron d’église et son confessionnal pour recevoir les confidences des paroissiens, Gisèle Grandmaison avait son comptoir pour égayer la vie des Sauverois. À quelques pas de l’édifice religieux, l’ancienne directrice adjointe du bureau de poste de Saint-Sauveur a traversé la Révolution tranquille, à prendre le pouls de la population pendant trois décennies. « De 1961 à 1990-91, j’ai…