Théâtre de Sainte-Adèle et Saint-Sauveur : On s’esclaffe au théâtre d’été!

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Théâtre de Sainte-Adèle et Saint-Sauveur : On s’esclaffe au théâtre d’été!
(Photo : Olivier Beaulieu)

Alors que la famille Riopelle en est à sa 30e saison de théâtre d’été, frère et sœur mettent à l’affiche de quoi gâter d’humour leur fidèle clientèle. Dans une formule théâtre ou souper-théâtre, une soirée au théâtre de Sainte-Adèle ou au théâtre de Saint-Sauveur est un moment de rire assuré. 

 

Le Désir

Théâtre de Sainte-Adèle

Alors que le désir sommeille en nous, son réveil est d’une force insoupçonnée. Désirer quelqu’un et être désirée en retour allume la passion qui fait parfois faire des bêtises. Lorsqu’en plus, ça chamboule les plans à la dernière minute, inutile de dire à quel point tout le monde tente, à sa façon, de faire en sorte que tout rentre dans l’ordre. Dans cette comédie romantique, les acteurs s’en donnent à cœur joie et le jeu de chacun-e est divertissant. On se mêle des affaires des uns et des autres, on tente de provoquer de la jalousie pour réaligner l’indécise, on ne démord pas de l’organisation planifiée tout en s’immisçant dans les affaires personnelles de celle qui se voit submergée par la situation… Bref, c’est la foire! 

En résumé

Dès que Véronique a vu Jasmin, elle a su qu’il était l’homme de sa vie. Oubliant toute raison, elle se jette dans ce nouvel amour à corps perdu à l’étonnement de tous ses proches et elle fera des plans de mariage. Or, la veille du grand jour, un simple regard par un autre homme ébranle tout cet édifice amoureux. Un spectacle divertissant et bousculant qui comme tout désir impromptu, accélère le pouls et active la circulation sanguine.

Au théâtre de Sainte-Adèle jusqu’au 24 août
Pour info : www.theatresainteadele.com

 

Nelson

Théâtre de Saint-Sauveur

La comédie de quiproquos où les mensonges sont sans arrêt amplifiés par d’autres mensonges invraisemblables nous renvoie la réflexion d’un miroir qui nous fait nous questionner sur l’ampleur des gestes que l’on est prêt à poser pour faire plaisir à notre progéniture. Par contre, l’embourbement que provoque le fait de devoir faire semblant entraîne inévitablement une série de bévues qui, soit gâche la sauce, soit permet de révéler la véritable nature de chacun-e. De toute façon c’est connu, la vérité finit toujours par sortir… 

En résumé

Lorraine, une avocate célèbre qui aime le luxe, l’argent et la bonne chère, accepte à la demande de sa fille Catherine qui rêve de partir en mission humanitaire en Afrique, de recevoir le temps d’un souper, le couple qui dirige la mission. Elle et son mari Jocelyn devront jouer la comédie et se faire passer pour des gens très engagés socialement, des végétaliens convaincus et de grands défenseurs de la cause animale.

Au théâtre de Saint-Sauveur  jusqu’au 24 août 

Pour info : www.theatrestsauveur.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de