Trampoline : Deux athlètes des Zénith de Saint-Jérôme parmi les meilleures

Par Luc Robert
Trampoline : Deux athlètes des Zénith de Saint-Jérôme parmi les meilleures

Deux athlètes au sport de trampoline, du club de gymnastique Les Zénith de Saint-Jérôme, ont récemment pris une 3e et une 10e position à Gatineau, lors d’une compétition de sélections en vue des Jeux du Canada de 2019.

Cette première sélection a été l’occasion pour Maïlie Larochelle, 10e, et Amélia Dion, 3e, de présenter leurs routines face aux meilleures trampolinistes de catégories nationales au Québec.
«Amélia a présenté une superbe routine. Elle a rayonné en Outaouais, en mettant toutes les chances de son bord. Elle a su se faufiler jusqu’au 3e rang, pendant que d’autres athlètes de pointe n’ont pas réussi à compléter leur routine», a analysé l’entraîneure Émilie Massé.
Quant à elle, Maïlie Larochelle a surmonté plusieurs difficultés.
«Malgré certains blocages, Maïlie a bien surmonté ses craintes, lors de l’échauffement et des routines.
Elle effectuait une difficile manœuvre de double salto. Je suis fière d’elle et de son 10e rang».
Les athlètes s’affrontent pour former Équipe Québec, pour les prochains Jeux d’hiver du Canada, qui se tiendront à Red Deer, en Alberta, du 15 février au 3 mars 2019.
«Il y a seulement 10 filles élites qui font partie du processus de sélection nationale au Québec. La prochaine sélection se tiendra le vendredi 7 décembre à Repentigny. Quatre athlètes seront retenues, puis deux lors du processus final, pour former officiellement Équipe Québec», a-t-elle détaillé.

Nouveaux mouvements

À Gatineau, les Jérômiennes ont présenté la même routine déployée l’été dernier à Lethbridge, en Alberta, au Championnat canadien.
«L’apprentissage se poursuit et nous ajoutons un mouvement à Amélia, soit un «rudy-out», qui signifie une vrille et demie supplémentaire, après son deuxième salto. Elle veut aller chercher de la mobilité, pour accéder au niveau suivant au trampoline.
Amélia aspire également à retourner au Championnat canadien». Maïlie Larochelle et Amélia Dion, toutes deux âgées de 16 ans, s’étaient rendues à Lethbridge, en juillet dernier, pour leur tout premier Championnat canadien à vie. Elles y avaient affronté une cinquantaine d’athlètes, dans leur catégorie d’alors, N5 16 ans et moins.
Rappelons que Maïlie avait terminé au 16e rang (3e pour le Québec) et Amélia au 18e rang (4e pour le Québec).
«Il s’agissait d’une première compétition de cette envergure, pour les deux athlètes. C’est de l’expérience en banque pour les prochains affrontements avec les meilleures trampolinistes», a évoqué Émilie Massé.
Dans un autre ordre d’idées, pas moins de huit gymnastes des Zénith tenteront de se faire une place pour les Jeux du Québec, le dimanche 9 décembre, à Montréal.
Enfin, pour celles qui aimeraient joindre les rangs des Zénith pour les sessions d’hiver, soulignons que les inscriptions peuvent se faire sur place, au local du 54, boulevard Maisonneuve.
Plus d’info au 450 436-8889.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de