Tranche de vie

Par Josée Pilotte
Tranche de vie

Souvent on demande si ça dérange mes fils que je parle d’eux dans mes chroniques. Si vous voulez savoir la vérité, ils s’en fichent royalement, ils ne me lisent pas. Remarquez que ça fait mon affaire, je peux en beurrer plus épais comme ça. Sauf que l’autre jour en revenant à la maison, mon plus jeune m’a balancé sur un ton presque fier…

Discussion en voiture à bâtons rompus entre une mère et son fils de 13 ans:

– Hey m’man, mon ami Simon m’a dit dans la classe aujourd’hui que ta chronique de cette semaine était vraiment bonne…

-Ah oui, il s’intéresse à la politique ton ami Simon?

– Je ne sais pas, moi.

– Comment tu ne sais pas Lou, tu ne lui as même pas demandé ce qu’il avait aimé dans ma chronique?

– Euh, non. Pis je ne l’ai même pas lue, moi, ta chronique m’man. En plus, qu’est-ce que tu veux que ça me fasse qu’il s’intéresse ou pas à la politique, il a 13 ans, pis il ne peut même pas aller voter, faqueee, han?!

En bien bonne mère névrosée que je suis, je lui ai expliqué en deux temps trois mouvements le pourquoi du comment…

– Et bien mon petit Lou, tu devrais commencer à t’y intéresser à la politique.

Tu sais, c’est comme si à chacun de tes anniversaires depuis que tu es né, on t’amenait à Walt Disney et qu’on se payait la grosse vie sale.

Toi tu te dis, yes!

Moi je te dis: pas de problème mon Lou, c’est au frais de la Princesse!

Et ce n’est pas tout, on ne lésine pas sur les dépenses, non, non «Chose»!, on y va même en première classe à Disney, y a rien de trop beau pour la classe ouvrière. CHAMPAGNE pour tout le monde! Gâte-toi mon Lou, c’est gratis!

On t’en a fait voir de toutes les couleurs, on t’en a fait accroire des belles choses, et surtout on t’en a fait des promesses d’avenir, mon Lou, comme tu ne peux pas t’imaginer…

Sauf qu’on avait oublié en bons parents responsables de te dire quelque chose de très important mon petit Lou. C’est que vois-tu, à 18 ans, jour de ta majorité, et de ton droit de vote, tu recevras avec ta belle carte d’électeur, un beau bill pour toutes ces années où tes parents t’ont fait mener la belle vie dans le merveilleux monde de Mickey!

– Comment ça, tu comprends rien à ce que je dis?!

Ce n’est pourtant pas compliqué Lou ce que je te dis merde! Je te dis que cette belle vie-là, et bien elle a un prix, et qu’un jour c’est sur tes petites épaules que le fardeau de la dette québécoise va aller.

Faque, réveille-toi «Chose», j’te conseille tout de suite à t’intéresser à la politique, sinon tu risques d’avoir une sacré gueule de bois fiston!

– T’es sûr que ça va M’man?

– (…)

– MA… MAAAN?

 

À quelque part entre Saint-Sauveur et Morin-Heights

T’as vu Lou comme c’est dangereux le mec qui cours sur la 364? Y’en a un qui va finir par se faire tuer, c’est certain. C’est quoi le buzz de courir sur une route où les voitures roulent à 100 kilomètres/heure? Ce n’est pas normal ça.

J’haïs l’hiver

Maudit hiver

Les dents serrées, les mains gercées, les batteries à terre

J’haïs l’hiver

Maudit hiver

Chez nous, l’hiver, c’est comme le hockey

Y’a des finales jusqu’au mois de mai….

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de