Trois joueurs des Pays-d’en-Haut réunis chez les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx

Par Luc Robert
Trois joueurs des Pays-d’en-Haut réunis chez les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx
4 joueurs du Révolution des Laurentides se retrouvent avec les Nordiques cet automne : Antoine Laurent (6), Hugo Laprise-Lemay (10), Zachary Laprise-Lemay (14) et Jérémi Guay-Raymond (9), lors du tournoi de Boston en 2019 (Photo : Yannik Lemay)

Basket-ball collégial

Le Collège Lionel-Groulx, de Sainte-Thérèse, alignera deux recrues laurentiennes au sein de son équipe masculine de basket-ball: Hugo Laprise-Lemay, de Sainte-Adèle, viendra rejoindre son frère, le vétéran Zachary, avec les Nordiques. Jérémi Guay-Raymond, de Val-David, gravit aussi le palier du sport collégial.

 

Il s’agit d’un tour de force avec seulement trois départs dans la formation thérésienne. Hugo Laprise-Lemay retrouve ainsi son ancien coéquipier du Révolution des Laurentides, Jérémi Guay-Raymond. Ils s’étaient faits un nom au Massachussetts, avec l’équipe de l’ex-professionnel Pascal Fleury, en connaissant de succès lors de tournois estivaux disputés à Boston et à Springfield en 2019.

Objectifs du colosse

Avec les chambardements des derniers mois, Hugo Laprise-Lemay entend s’adapter graduellement au jeu collégial, lui qui à 17 ans, se mesurera à des joueurs âgés jusqu’à 22 ans, dont d’anciens coéquipiers du Brookwood AAA. « Je suis heureux de renouer avec mon frère sur le court. À force de me frotter à lui au panier, à la maison, j’ai progressé. On a tous les deux notre orgueil. C’est comme avec mes ex-coéquipiers des Bullets : on a tous des choses à prouver au collégial. Contre Ahuntsic, je ne ferai pas de quartier à personne », a souligné lui qui étudiera en technique pour contrer la délinquance.

Place au collégial AA

Pendant ce temps, le frère aîné d’Hugo, Zachary, a contribué à la saison fulgurante 2019-2020 des Nordiques, avec un dossier de 14 victoires en 16 parties, sous la férule de l’entraîneur-chef Daniel Méthot. Cette fiche record a permis à l’équipe de basket-ball masculin de Lionel-Groulx d’être promue par le Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ) à la division 2 A pour la campagne 2020-2021. Elle évoluait lors de la dernière saison en division 2 B1, dans la section Sud-Ouest.

« Ça a été une saison de rêve, collectivement. Daniel a su créer une chimie entre les joueurs. Individuellement, j’ai subi une blessure à une cheville qui m’a fait manquer les deux derniers matchs des Nordiques », a confié Zachary. « Notre promotion au niveau 2 A ? J’ai l’impression que ça va jouer plus solide », a prévu l’ailier, étudiant en administration. Même constat pour le cadet Hugo. « Je fais presque 6’04’’ à 17 ans, mais ce n’est pas la même chose de jouer avec des hommes. J’ai participé à deux entraînements à date, et j’ai réussi 15 point lors du 2e duel. Je serai une recrue au poste d’arrière, mais j’espère être «hot» aux tirs ».

Saison écourtée

Pour le cadet des frères, Hugo, la fin de son parcours dans le basketball civil AAA est arrivée abruptement le 13 mars dernier, en raison du coronavirus. « Le 14 mars dernier, je devais amorcer le « Final four » de la Montreal Basketball League, Juvenile AAA. Mes coéquipiers des Bullets de Brookwood et moi devions affronter les Hornets de Sun Youth, en demi-finale. Ce sont plutôt trois mois de confinement à la maison qui m’attendaient », a-t-il déploré.

La Santé publique devrait décider sous peu si les parties intérieures peuvent reprendre. Les pratiques actuelles ont lieu à l’extérieur.

L’équipe du Collège Lionel-Groulx, édition 2019-2020, vient de connaître une année record de 14 victoires en 16 parties. Photo : Collège Lionel-Groulx
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de