Trois mères et un courage inégalé

Par Marjorie Roy

«Une chance qu’on s’a», se disent Sylvie Dagenais, Andrée Bastien et France Leblanc. Mères de famille, meilleures amies et femmes d’affaires accomplies, ces trois femmes aux expériences familiales douloureuses reviennent en force avec un livre artistique aux couleurs de l’album Jaune de Jean-Pierre Ferland.

Un livre aux messages d’espoir pour apaiser le temps d’une lecture les petits bobos de la vie.

Le cœur sur la main

Malgré qu’elles aient vécu les dessous de la mort et de la maladie de près suite aux drames de leurs enfants, ces femmes d’ambition ont choisi d’unir leur talent artistique pour se ressourcer et ainsi venir en aide à trois causes personnelles qui leur tiennent à cœur soient Suicide action, la Société canadienne de la sclérose en plaques et la Société canadienne du cancer. De cette initiative est née «Une chance qu’on s’a», un recueil regroupant une quarantaine d’œuvres monotypes qu’elles ont créées ensembles, à travers la douleur du deuil de Sylvie suite au suicide de son beau-fils. Chacune des pages est accompagnée des paroles de chansons de Jean-Pierre Ferland. «Notre amitié s’est développée autour de l’album Jaune de Jean-Pierre Ferland, ce fut donc une évidence de choisir ses paroles lorsque nous avons décidé de publier notre livre», expliquent les artistes. Touché par le projet de cette triade, ce chanteur québécois aux douces paroles a accepté immédiatement de se joindre à ce projet. Un livre qui est en fait l’aboutissement d’un processus de guérison et de vie. 

 

Pour vous

«Une chance qu’on s’a» se veut une main sur l’épaule pour toutes les personnes confrontées à des expériences de vie difficiles. «Le but de notre livre est de faire du bien aux gens. Nous aimerions que les gens l’offrent en cadeau pour se réconforter entre eux», explique Andrée. On retrouve également à l’intérieur des pages de ce recueil des espaces dédiés à l’écriture de nos propres pensées et paroles. Quelques lignes pour s’encourager soi-même.

Afin de partager cette œuvre, Andrée Bastien participera à la Vente Trottoir de Saint-Sauveur les 4 et 5 juin prochains. Derrière son kiosque situé au Century 21, cette femme racontera au public l’histoire de ce livre, source d’un nouveau bonheur. L’ensemble des profits de la vente de «Une chance qu’on s’a» sera remis à parts égales aux trois fondations.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de