Trouver son mantra

Par benoitsimard
Trouver son mantra
Benoît Simard

On se lève le matin, line up ici, line up par là. Problème d’ordi et d’imprimante à la job, on attend pour le service au bureau de poste, ça niaise au téléphone pour que le technicien trouve le bug de réseau et du routeur… Des petits accrocs mineurs qui semblent nous couvrir d’ombre. Y’a beau faire soleil, certaines journées débutent avec pleins de petits coups dans les tibias, finissant par miner jusqu’à la plus positive des bonnes volontés. On se demande alors comment font pour continuer ceux qui frappent de «vrais» murs, ou encore pourquoi les gens se lancent volontairement des défis qui semblent insurmontables.

 

Pour affronter des épreuves difficiles, il existe plusieurs méthodes menant à la réussite. J’entends encore le fameux «…Dans le doute, gaz au boutte…». Pour les fervents d’émotions fortes, il est plus facile d’avancer rapidement – quitte à manquer un virage de temps à autres- que d’y aller à bas régime. Et si Einstein disait qu’il faut pédaler pour garder l’équilibre, peut être que si on pédale plus vite, on aura plus d’équilibre?

Dans l’action, certains diront qu’ils ont des mantras, des phrases qu’ils se répètent pour garder le focus dans les passages tendus. Un genre de «ça va bien aller» mais plus incarné. Pendant un bout de temps, en compétition, le mien était : «…faut sauvegarder le matériel…». J’admets que j’avais une légère tendance à briser mon vélo dans les moments critiques. Je pouvais donc me répéter inlassablement cette phrase du moment où le départ était donné, jusqu’à ce que je franchisse la ligne d’arrivée, idéalement en un morceau. L’avantage inhérent étant que pendant que l’on se répète qu’il ne faut pas briser son vélo, on oublie qu’on se détruit les jambes.

Plusieurs mantras sont possibles. «t’es belle t’es fine t’es capable» est assurément un classique pour la gente féminine. «Un pas à la fois», «la bière va être bonne», et autres exemples originaux sont autant d’alter-natives au «OM» sonore de la méditation. Dans le but d’améliorer notre concentration, le mantra nous distrait, puis nous redonne le focus. Sous la pression, l’esprit peut éclater comme le raisin, malencontreusement échappé au sol, qui roule sous la chaussette, ouache . Si on se répète les bons mots ou la bonne phrase, on parviendra peut-être  à devenir solide comme le petit bloc de Lego. Il faudra donc trouver l’intention et l’émotion qui nous pousse à s’accomplir.

Pour en revenir aux petits matins remplis de défis, évidemment, le mieux est de prévenir le tout en se couchant tôt et en ramassant ce qui traîne.  Apprendre à connaître son environnement est aussi un atout: si le cerveau enregistre inconsciemment l’emplacement des coins du lit, le risque de s’y fendre une orteil s’en trouve amoindri. C’est pour ça qu’on analyse un parcours les jours précédents une course.

De mon côté, au quotidien, armé de phrases positives, je suis fervent de prendre LE temps. La ligne est fine entre la procrastination et l’attente du bon moment. Mais accuse-t-on le chat de tergiverser lorsqu’il attend le passage d’une proie, patiemment cachée sous les branches? Dans la jungle, même quand le lion se laisse dorer la crinière au soleil, il fait quelque chose d’important : il se repose et économise sa précieuse énergie. Et comme il manque son coup 3 fois sur 4 quand vient le temps de la chasse, mieux vaut éviter les mouvements inutiles et être en forme pour le sprint!

Bien que les dernières nouvelles présentent plutôt ceux qui préfèrent une terrasse arrosée de bière, avec le désordre qui vient avec, on réalise que le monde profiterait bien d’une petite veillée tranquille sur le bord d’un lac. Malgré les maringouins, la nature a l’avantage de filtrer l’air avec des feuilles d’arbres plutôt qu’au travers d’un masque en coton. Vraisemblablement, on aura avantage à poursuivre notre distanciation pour affronter les autres défis qui s’en viennent. Bon, sur ce dernier mot, allons nous trouver des mantras qui marchent, la semaine n’est pas finie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de