Trucs et astuces : Préparer son corps pour les activités hivernales

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Trucs et astuces : Préparer son corps pour les activités hivernales

Josianne Guay, propriétaire de la Clinique Ostéo Sport à Saint-Sauveur, en connait un rayon sur la préparation du corps pour la saison froide. En plus d’être une ostéopathe spécialisée pour les sportifs, elle est une ancienne athlète et entraîneuse de patin artistique, aujourd’hui adepte de course à pied et de triathlon d’hiver.

 

« C’est souvent en début d’hiver que l’on voit les blessures les plus importantes et c’est dommage car ça peut hypothéquer la saison en entier », souligne la spécialiste en prévention des blessures.

Question d’éviter cette malheureuse situation, Josianne prône la progression autant au niveau de l’intensité et que de la durée de l’activité. Donc elle conseille par exemple de commencer par une sortie de 45 minutes de ski de fond au lieu de deux heures, et compléter avec d’autres sports complémentaires, par exemple la raquette ou la course sur neige.

« Si par exemple on s’est entraîné l’été et l’automne en vélo, on a l’impression que notre énergie, notre cardio et notre capacité physique nous permettent de recommencer le ski de fond à la même cadence qu’à la fin de l’hiver dernier, mais nos articulations ne sont pas nécessairement prêtes à ces nouveaux mouvements répétitifs. »

Une autre astuce pourrait aussi être de répéter les mouvements spécifiques à notre activité hivernale préférée à la salle d’entraînement en ajoutant un poids et ce, avant la saison, pour préparer ses articulations et renforcer et redévelopper les groupes musculaires qui seront sollicités.

Selon Josianne, les skieurs alpins, de leur côté, sous-estiment le fait que le pied est soudainement coincé dans une botte rigide et que le genou et les muscles autour doivent être deux fois plus puissants pour éviter les blessures.  « Il faut aussi éviter de commencer la saison en dévalant les mêmes pistes que l’on maîtrisait à la fin de la saison précédente. »

Peu importe l’activité, et ce en toute saison, il ne faut pas négliger les échauffements avant l’exercice et les étirements quelques heures après.

Réapprivoiser le froid et bien s’hydrater

N’oublions pas également de prendre le temps de réapprivoiser le froid qui apporte un assèchement important au niveau de la gorge et des poumons. Un truc peut être de respirer par le nez et/ou de porter une protection dans le bas du visage, tel un foulard de type Buff.

« Finalement, rester hydraté est également un défi l’hiver puisque l’on ressent moins la soif. Aussi, comme le corps qui est à 37 degrés est déjà en train de travailler fort pour nous réchauffer, on évite de boire des liquides froids. On opte plutôt pour une eau chaude citronnée ou encore une tisane, que l’on garde facilement accessible dans un thermos. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments