Ugo Monticone nous fait voyager une fois de plus

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Ugo Monticone nous fait voyager une fois de plus

Le vendeur de goyaves

Alors que le journal

Accès publiait ses chroniques mensuelles exclusives lors de son voyage en Inde il y a quelques années, voilà qu’Ugo Monticone publie le roman inspiré de ce périple de quatre mois: Le vendeur de goyaves. Plongé au cœur d’une Inde profonde,

colorée et vibrante dans ce roman aux teintes philosophiques durant lequel on suit le jeune Hilmu qui sera, malgré lui, propulsé à la tête d’un nouveau temple.

 

Il opte pour l’autoédition

Pour la première fois, Ugo Monticone autoédite son roman. «Les éditeurs que j’ai approchés me demandaient de modifier mon livre, de le rendre plus ʺcommercialʺ. L’un d’eux voulait carrément que je le transforme en roman policier. J’ai opté pour l’autoédition pour demeurer maître de mon livre et de son contenu» partage Ugo Monticone.

 

Pour assumer les coûts reliés à l’autoédition, il met donc en vente 200 exemplaires du livre en prévente exclusive sur le site ci-dessous. C’est la vente de ces livres numérotés et dédicacés par l’auteur, qui permettra la mise en marché à plus grande échelle.

 

Ugo Monticone en bref

Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec, Ugo Monticone est membre

de l’Union des écrivaines et des écrivains

 

 

québécois, membre de l’Association des auteurs des Laurentides, et présentement responsable des communications pour le Conseil de la culture des Laurentides. Auteur d’une dizaine de titres, il est l’un des écrivains les plus prolifiques des Laurentides. Il a été finaliste aux Grands prix littéraires Archambault, récipiendaire de plusieurs bourses du Conseil des arts et des Lettres du Québec, lauréat du prix «Ambassadeur» des Grands prix de la culture des Laurentides et d’un Grand prix de Tourisme Laurentides.

 

Des ciné-conférences

Grand voyageur qu’est Ugo Monticone –

38 pays… en 38 ans de vie! – globe-trotter et conférencier pour les Grands explorateurs, auteur de plusieurs récits de voyage, Ugo Monticone propose aussi des ciné-conférences avec sa conjointe, complice et vidéaste Julie Corbeil. Leur dernier périple au Japon dont ils ont produit un livre magnifique, a été présenté par les Grands explorateurs au début de 2013. Leur tournée les a emmenés d’un bout à l’autre du Québec, rejoignant plus de 35 000 spectateurs. «Le Japon est certainement un coup de cœur, mais l’Inde est indescriptible. C’est un voyage qui change une vie» avoue Ugo Monticone.

 

Bien que leur voyage remonte à 2007, la ciné-conférence qu’ils ont réalisée sur l’Inde est toujours présentée dans les écoles du Québec. «Chaque année, on visite une cinquantaine d’écoles. Les gens sont fascinés par l’Inde, même s’ils ne veulent pas nécessairement y mettre les pieds. C’est ce que je veux partager avec mon livre Le vendeur de goyaves. C’est un voyage en Inde sans quitter le confort de son foyer.»

 

Le vendeur de goyaves en prévente sur :  www.publiez.ca

En format numérique (PDF) sur demande. Info: www.ogu.ca et FB de l’auteur

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de