Un artiste de chez nous sur la scène internationale

Par Mylene Blanchet
Un artiste de chez nous sur la scène internationale

Charles Carson

Au quotidien, mon travail me confirme combien le talent est présent dans notre région. Artisans, artistes en arts visuels comme en arts de la scène témoignent, par le biais de leur médium, de la multidisciplinarité bien présente et ce, dans beaucoup de villes et villages des Laurentides. Certains s’affichent en tant que relève, d’autres ont déjà acquis une reconnaissance régionale et nationale tandis que, pour un nombre d’entre eux, c’est la scène internationale qui accueille leur talent.

Charles Carson, résident de Prévost, appartient à cette dernière catégorie. Les frontières québécoises ont été traversées à de maintes reprises. Ce montréalais d’origine a passé dix années de sa vie en Colombie, plus précisément à Carthagène. En guise de reconnaissance, une statue en bronze, le représentant avec sa palette de peinture, perpétue sa présence dans un parc de l’endroit.

Carson a, depuis le début de sa carrière, raflé de nombreux et prestigieux prix. Parmi ceux-ci, en 2006, lors de la soirée de gala de l’Académie internationale des Beaux-arts du Québec, monsieur Umberto Bruni, doyen de la peinture au Québec, lui remettait la médaille d’or pour l’excellence de son œuvre. Quelques mois plus tôt, en signe de reconnaissance de son talent exceptionnel, le peintre recevait la médaille honorifique du Salon international de l’Académie Européenne des Arts France.

Au-delà de ces honneurs, qui est Charles Carson? Après des années d’expérimentations picturales, le peintre allait trouver une signature visuelle qui allait le caractériser: le carsonisme, décrit aujourd’hui par les plus grands historiens de l’art d’ici et d’ailleurs comme étant une révélation de l’art contemporain. Ses sujets (animaux, fruits, scènes de mer ….) sont traités de manière figurative. La touche picturale est juste et précise mais devient plus abstraite à certains endroits. L’abstraction est présente dans la figuration; certains éléments sont reconnaissables lorsqu’on s’y arrête. Ce qui distingue son travail, c’est le trait appliqué en oblique qui produit à la composition une vibration différente et un rythme soutenu. L’écriture diagonale confère un certain relief à la surface normalement plane de la toile.

Carson exploite aussi une autre technique: la mosaïque. De successives touches de peinture colorées sont magnifiquement appliquées sur le support entoilé. L’accumulation et la juxtaposition de celles-ci créent des univers surprenants qui ne sont pas sans rappeler ceux du regretté Riopelle.

Dans l’une ou l’autre des techniques, les couleurs sont vives et expressives. La touche est exacte, juste et ce, même si le sujet tend à certains moments à se fondre au traitement.

Une biographie sur la vie de Carson est présentement à l’écriture. Anne Richer, du journal La Presse, est chargée de mettre en mot le parcours de l’homme.

Les œuvres de Carson font présentement partie d’une exposition en France. Au Québec, elles sont offertes au public en permanence à la Galerie Richelieu, à la Galerie d’art Beauchamp entre autres… Dans notre région, ses œuvres trouvent refuge à la galerie Le Castelet de St-Sauveur et à la galerie d’art La pièce d’art, située à Blainville.

En tout temps, pour le plaisir des yeux, parcourez: www.charlescarson.com
www.carsonisme.com…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de