Un cheval pour un rêve

Par Eric-Olivier Dallard

La jeune Piedmontaise Alexandra Décoste

À 16 ans, la Piedmontaise Alexandra Décoste occupe une place de choix sur la scène équestre québécoise. Pour rayonner sur la scène canadienne il lui faudra plus que du talent et de la volonté. Avec votre aide elle rejoindra l’élite canadienne sous peu.

Accès vous présente les grandes lignes de son histoire et vous invite à participer à la réussite de cette jeune Laurentienne.

Tout se prépare depuis l’âge de 6 ans , alors qu’Alexandra Décoste entre en contact avec son premier cheval. C’est la naissance d’une passion.

Snow White, son premier poney (qu’elle a par la suite donné à une école pour handicapé physique du nom de Projet Goldie), lui donne une première place de champion à Varennes alors qu’elle n’a que 9 ans.

Elle apprend la persévérance, la patience, l’endurance, le courage, chute après chute. Sa détermination est déjà palpable et son entraîneur mise sur ce trait de caractère; elle apprend son sport sur le circuit régional dans des classes de chasse et d’équitation.

Le parcours, en quelques dates…

2002: Marie Claire Savard devient son entraîneure. Mme Savard a une réputation plus qu’enviable auprès de champions tels que Ian Miller et Mario Deslauriers pour ne nommer qu’eux.

2004: 1ere place en sauteur junior-amateur. Elle remporte le titre de champion aux Jeux du Québec à Bromont.

2005: Alexandra et sa monture Signature terminent la saison en 2e place chez les sauteurs junior-amateur niveau 3 …Ce titre de champion-réserve, elle le gagne malgré une blessure du cheval qui la soustrait à quelques compétitions.

Une semaine avant le début de la saison 2006 Alexandra doit trouver un nouveau cheval, Signature étant en convalescence pour l’été. Elle participe donc aux concours sauteur junior-amateur niveau 4 avec un cheval loué du nom de Romanoff. >

2006: Elle termine la saison à la 4e place et se gagne, avec sa participation à la médaille Jump Canada, une présence au Toronto Winter Fair.

Aujourd’hui, en 2007 il devient impérieux pour la cavalière de se tourner vers de l’aide extérieure. Tous les sportifs de haut niveau vous le diront, ils n’auraient pas pu aller au sommet sans l’appui de leur famille, de leur milieu, ainsi que celui du monde des affaires… imaginez qu’une année entraîne des coûts de plus 50 000$

En septembre, Alexandra Decoste participera aux Jeux du Québec..

La jeune Laurentienne a l’étoffe pour les Jeux Olympiques, qui est d’ailleurs l’une de ses aspirations…

Vous pouvez encourager cette aventure et appuyer cette jeune fille de chez nous dans son ascension: une journée-bénéfice dimanche le 23 septembre, est organisée à l’Auberge Le Flamant et la Tortue, journée au cours de laquelle un défilé de mode sera présenté pour Mlle Decoste, qui rêve d’aller aux Olympiques…. Billets en vente à l’Auberge Le Flamant et la Tortue, 796, rte Saint-Adolphe, Morin-Heights (450-226-2009). Pour toute autre forme d’aide, contactez Andrée Lacasse par courriel: andree.lacasse@cgocable.ca.

Une sportive accomplie

Alexandra a une ceinture bleue qu’elle s’est méritée au centre de karaté sportif Shorin Ryu où Marcelin Cantin et Carl Gauthier étaient ses entraîneurs. Elle a appris le tennis au club de Tennis 13 et suivi des cours de ski durant sept saisons consécutives au Centre de ski de Morin-Heights. Elle continue de pratiquer ce sport de plein air. Elle aime la musique et le cinéma mais tout la ramène vers l’équitation. Elle s’entraîne sept jours sur sept. Son rêve? Suivre les traces des champions jusqu’aux Olympiques

www.alexandradecoste.ca

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de