Un Jérômien au pays des bleuets

Photo de Michel Bureau
Par Michel Bureau
Un Jérômien au pays des bleuets

Loïk Léveillé des Saguenéens de Chicoutimi

Plus d’une centaine de personnes sont venues de Saint-Jérôme, vendredi dernier, pour voir à l’œuvre le

Jérômien Loïk Léveillé, le numéro 7 des Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ (Ligue de hockey junior majeur du Québec) au Centre d’Excellence Sport Rousseau de Boisbriand, pour le match contre L’Armada de Blainville-Boisbriand. Un match disputé devant plus de 3 000 personnes. Le père de Loïk, Patrick Léveillé, un ingénieur de Saint-Jérôme, avait acheté 150 billets en prévision de la visite de son fils à Boisbriand. Les amis(es) de la famille Léveillé ont fait quasi autant de bruit que les partisans de L’Armada à certains moments dans le match. La mère de Loïk, Manon Brisebois, enseignante à l’école La Fourmilière de Saint-Jérôme, était dans les premières rangées pour voir son fils à l’œuvre.

 

Loïk Léveillé n’a pas noirci la feuille de pointage, mais il a offert une performance respectable. À 17 ans, Loïk est déjà le général de la brigade défensive des Saguenéens a n’en juger par les commentaires des journalistes qui suivent les faits et gestes de l’équipe. Un choix de première ronde du Drakkar de Baie Comeau, Léveillé s’est bien intégré à Chicoutimi. « C’est une bonne organisation, les gens sont très gentils à mon égard. Je ne m’attendais pas à être échangé, mais je suis très content d’être avec les Sags». Loïk a joué son pee wee et bantam avec les Sélects du Nord. Il a d’ailleurs profité de notre rencontre pour remercier ses entraîneurs André Dufour et Patrick

Morin. Il a joué son midget AAA avec les Vikings de Saint-Eustache.

 

Loïk Léveillé, un défenseur, excelle des deux côtés de la patinoire, et il est reconnu pour faire toujours une bonne première passe. Le 7 de Chicoutimi, a pour idole P.K.

Subban du Canadien de Montréal. Il est fier de ses origines. «Je pense que je représente bien la ville de Saint-Jérôme», raconte Léveillé qui a fréquenté la polyvalente de Saint-Jérôme. Tout comme plusieurs joueurs dans la LHJMQ, il rêve de faire carrière dans la LNH, mais il ne néglige pas les études pour autant. Voilà un jeune homme qui affiche une belle maturité.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de