Un ministre à nos portes

Par Nathalie Deraspe

Après avoir résisté à la tornade adéquiste et avoir solidement tenu le phare libéral, le député d’Argenteuil et responsable des régions de Lanaudière et des Laurentides, David Whissel, hérite aujourd’hui du poste de ministre du Travail. Lui qui allait célébrer en juin sa neuvième année en tant que député, ne pouvait mieux souhaiter. «On avait mis les attentes basses, a confié son attaché politique Richard Leduc, compte tenu de la teneur du conseil de ministres. Mais nous sommes très heureux de la nouvelle.» Le ministre ajoute une nouvelle responsabilité régionale à ses fonctions, celle de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les adéquistes Martin Camirand et Linda Lapointe, députés respectifs de Prévost et Groulx, hériteront pour leur part des dossiers des affaires municipales et du développement économique pour la grande région de la Métropole. Quant à Pierre Gingras, ancien maire et député de Blainville, il obtient les fonctions de président du caucus et sera responsable des transports.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de