Un Mirabellois à l’honneur dans le plus important circuit junior québécois

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Un Mirabellois à l’honneur dans le plus important circuit junior québécois
Antonin Verreault

LHJMQ : recrue offensive

Le titre de recrue offensive de l’année 2020-2021, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a été remis à l’attaquant Antonin Verreault, des Olympiques de Gatineau.

L’ailier gauche de Mirabel a inscrit 6 buts et ajouté 23 aides, en 31 rencontres. Il a ainsi mis la main sur le trophée Michel Bergeron.

« J’ai été surpris d’apprendre qu’il existe deux titres de recrues, mais très content que nous soyons deux gagnants de la même équipe. Je pense mériter ce titre, car j’y ai mis de gros efforts en tout temps. J’aime déranger les adversaires de 6’02’’dans leur tête, avec mon acharnement, malgré ma taille (5’08’’). J’ai connu une pas pire saison, dans le contexte de la pandémie », a évalué l’ancien porte-couleurs des Sélects du Nord.

Le défenseur Tristan Luneau, coéquipier de Verreault avec les Olympiques (auteur de quatre buts et 14 passes en 31 matchs), a quant à lui hérité du trophée Raymond Lagacé, à titre de recrue défensive de l’année.

Hommages

« J’ai une bonne relation avec l’entraîneur Louis Robitaille. C’est un coach qui te sort de ta zone de confort, en te poussant au maximum. Je me suis assez bien développé dans ce contexte. Mes coéquipiers et lui représentent une grande part de mon trophée. »

Celui qui a endossé l’uniforme du Canada, dans le cadre des Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse, en 2019-2020, souligne ne pas avoir été autant affecté par le calendrier limité et les bulles de jeux, que certains coéquipiers expérimentés.

« C’était ma première saison dans la LHJMQ. Je me suis vite adapté, car je n’ai pas encore connu les grands voyages, partout dans l’Est canadien, dont les Maritimes. Certains gars de 19 et de 20 ans ont trouvé ça plus dur de disputer autant de parties, soit 6 en 10 jours à quelques occasions. Ils aiment jouer dans toutes les villes de la ligue. Je suis jeune et je pourrai encore découvrir du pays dès l’an prochain », a estimé le no. 43 des Gatinois.

Le jeune Verreault évalue qu’avoir disputé 31 rencontres le prépare bien pour le futur.

« Avec les Vikings de Saint-Eustache, en 2020, j’ai joué 39 parties régulières : ça se ressemble. Je vais suivre cet été le programme physique préparé par Serge Haché (soigneur des olympiques) et disputer quelques joutes amicales. Mais je vais mettre l’emphase sur le développement de ma vitesse, à l’entraînement ».

Souvenirs impérissables

Celui qui aura 17 ans le 28 juillet prochain garde d’excellents souvenirs des Sélects du Nord.

« Ça a été quatre belles saisons, tant avec le Bantam AAA que le Midget espoir. Je texte encore avec plusieurs anciens coéquipiers de cette époque. Ce sont des amis pour la vie. C’est là que j’ai pris mon élan, pour éventuellement faire la saut dans le junior majeur à 16 ans, après une saison avec les Vikings. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments