Un pompier des Laurentides remporte 50 000$ dollars!

Par Production Accès
Un pompier des Laurentides remporte 50 000$ dollars!
(Photo : Facebook)

Centre Bell

Ève Ménard – Le grand gagnant de la soirée nous raconte: « La fille de la promo, un moment donné, elle a dit qu’ils étaient un peu énervés; ils ne savaient pas trop quoi faire parce que ça ne s’était jamais gagné » 

Samedi soir dernier au Centre Bell, les Canadiens de Montréal se sont inclinés 2 à 1 face à la pire équipe du circuit; un match qui ne passera pas à l’histoire. C’est plutôt Patrick Proteau, un pompier de Sainte-Sophie, qui s’est occupé de voler la vedette, lui qui a marqué plus de buts que l’équipe locale. L’histoire a fait le tour du monde. À partir de la deuxième ligne bleue, il a réussi à marquer un but à travers une ouverture de seulement 3 pouces et demi. La rondelle a un diamètre de 3 pouces.  

Concours de circonstances  

Au départ, les deux billets pour assister au match avait été donnés à son beau-père, directeur du service incendie de Saint-Sophie, Ghislain Grenier. Il a choisi d’inviter Patrick à se joindre à lui. Les deux hommes étaient installés dans la zone 300. Après avoir remporté le concours VIP Coors Light, Patrick Proteau et son beau-père ont été déplacés dans la section des rouges, donc tout près de la glace, en plus de recevoir des chandails personnalisés. Lors de la 2e entracte, le pompier s’est retrouvé au centre de la glace pour l’ultime épreuve.  

« J’avais trois tirs. Un premier de la première ligne bleue alors que l’ouverture est d’environ 3 pieds de large. Ça c’est pour gagner un frigidaire Coors Light rempli de bière. Je l’ai eu. Ensuite on se déplace à la ligne rouge. C’est pour gagner des billets de saison pour l’année prochaine. Le trou est d’environ 18 pouces. Là, je l’ai manqué. Enfin, on se déplace à la 2e ligne bleue, à l’autre bout de la patinoire. Le trou est de 3 pouces et demi et la puck est de 3 pouces. »  

La suite, déjà bien connue, s’est avérée extraordinaire pour le pompier de Sainte-Sophie. « J’écoute la vidéo aujourd’hui et ça me donne des frissons. Quand la rondelle est partie, un moment donné, je ne la voyais plus parce qu’elle était de la même grosseur que le trou. C’était noir sur noir. Et soudainement, tout le monde s’est mis à crier, la sirène du Centre Bell est partie. C’était incroyable.»  

Loin d’être un joueur de hockey  

Le plus ironique dans toute cette histoire, comme le souligne Patrick Proteau, est qu’il n’a jamais été un grand joueur de hockey. « Quand je jouais au hockey cosom à l’école, pour le fun, je prenais une palette droite pour pouvoir changer de bord. Ce soir-là, on me donnait une palette courbée. Je ne savais même pas quel sens prendre. J’ai pris droitier parce que quand je joue au golf, je suis plus droitier. » 

Depuis l’exploit, le pompier est très en demande. Il a fait notamment des entrevues au Québec, à Montréal, à Salut Bonjour, à TVA Sports et en Outaouais. NHL Network, des États-Unis, l’a aussi contacté hier pour un entretien. Il me raconte même avoir vu des annonces de République Tchèque, de la Suisse, de la Chine et de la France, qui racontent qu’il a remporté ce prix.  

 « J’aurais aimé mettre au défi les 50 joueurs professionnels présents ce soir-là, qu’ils l’essaient eux aussi pour voir. Mais je ne peux pas dire que j’ai été bon, j’ai été chanceux. J’ai lancé la rondelle du mieux que je pouvais, en ligne droite et elle a rentrée. », résume celui qui aurait dû se mériter, assurément, la première étoile de ce match!  

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de