Un programme innovateur pour soutenir le commerce agathois

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Un programme innovateur pour soutenir le commerce agathois

L’économie régionale a connu des jours meilleurs, personne ne le nie. Il y a quelques mois, Accès présentait un portrait plutôt morose de la situation dans la Vallée de Saint-Sauveur, où certains commerçants tiraient la sonnette d’alarme. Plus au nord, dans la MRC voisine, la situation n’est pas plus réjouissante, mais il semblerait que les autorités locales prennent les grands moyens.

La Ville de Sainte-Agathe-des-Monts a annoncé le 14 mai dernier la mise sur pied d’un programme innovateur pour soutenir le commerce de détail agathois ainsi que le maintien et la création d’emplois. Issu d’un partenariat entre la Ville, Emploi-Québec et le Centre local de développement Laurentides, ce programme permettra aux commerçants de bénéficier gratuitement de services-conseils provenant de professionnels de différents domaines (marketing, web, comptabilité, ressources humaines, service à la clientèle, opérations ou autres) selon leurs besoins.

Un diagnostic d’entreprise sera préalablement posé afin d’évaluer l’intensité du soutien nécessaire et la fonction de gestion qui doit être analysée. Si nécessaire, un plan d’accompagnement pourra également être mis sur pied pour permettre un suivi des initiatives proposées, et ce, pour chaque commerce inscrit dans la démarche.

C’est le CLD Laurentides qui assurera la coordination de ce programme. Il sera épaulé par un comité de développement commercial de sept personnes qui élaborera un diagnostic et un plan d’intervention en plus de proposer un plan de communication pour la relance commerciale de Sainte-Agathe.

Une communauté se prend en main

À l’invitation du maire Denis Chalifoux, plusieurs membres de la communauté d’affaires ont accepté de faire partie du comité et de représenter les institutions financières, les commerces du centre-ville, ceux de la 117 et la Chambre de commerce: Michel Trottier de la Caisse populaire Desjardins, Normand Lortie de RONA Lortie & Martin, Marc Tassé de API, Benoit Miron de Décor Floor et Dominique Biscotti du Pommier fleuri. À ces gens s’ajouteront un représentant de la Chambre de commerce, Pascale Lajeunesse du Service aux entreprises – Centre-nord d’Emploi-Québec et Paul Calcé du CLD Laurentides.

«Plusieurs centres-villes et noyaux villageois du Québec connaissent des situations précaires et nous ne faisons pas exception, a affirmé le maire agathois. En revanche, nous visons des solutions tangibles et concrètes et souhaitons consacrer ressources et énergies à maintenir une activité commerciale durable et structurante pour notre ville. L’animation n’est plus la seule solution pour revitaliser la fonction commerciale, nous devons passer à une autre étape qui nous permettra d’arrimer l’offre commerciale à la demande.»

Une ville en croissance

Les statistiques le confirment: Sainte-Agathe-des-Monts est une ville en croissance. En effet, la population agathoise a cru de 16,5 % entre 2001 et 2011 alors que celle du grand Sainte-Agathe a cru de 35,8 % dans la même période.

Également, les investissements commerciaux sont passés de 134,4 M$ en 2007 pour atteindre 207,5 $M en 2014, soit une croissance de 54,23 %. La Ville a quant à elle consacré plus de 10 M$ en travaux d’infrastructure au centre-ville en aménagement et en valorisation commerciale depuis 2005.

«Nous devons nous questionner sur l’activité commerciale du centre-ville et de la 117. Il n’y a aucun doute que la demande est présente, mais est-ce que l’offre est adéquate? Doit-on réorganiser le centre-ville? Le densifier en augmentant sa vocation résidentielle? Revoir le positionnement commercial?», se questionne M. Chalifoux. Toutes ces questions méritent selon lui d’être posées. Dans cette perspective, la Ville a formé ce comité qui aura comme mandat de proposer des solutions concrètes à la dynamisation du centre-ville et de l’activité commerciale en général.

Soulignons enfin que ce programme a été rendu possible grâce à la participation financière du Service aux entreprises – Centre-nord d’Emploi-Québec. Il devrait desservir au moins 25 entreprises. Tous les commerçants recevront une lettre de la Ville les invitant à y participer.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de