Un redoux peu dommageable pour les stations de ski

Par Eric-Olivier Dallard

Les propriétaires des stations de ski de la région peuvent souffler. Le redoux des derniers jours influencera peu les résultats globaux de la saison de ski, ces mauvaises conditions climatiques coïncidant avec la période la plus tranquille de l’année : le retour au boulot. «C’est notre grande chance, c’aurait été aussi désert, même sans la pluie», confirme Frédéric Belval, responsable des relations publiques au Mont Saint-Sauveur International. Mercredi, des équipes ont profité de la fermeture des stations satellites pour rendre le domaine skiable à 100% d’ici la fin de semaine. Les conditions de neige demeurent excellentes, affirme le relationniste. «Jusqu’à maintenant, nous connaissons une augmentation d’achalandage de 20% par rapport à nos meilleures années», poursuit Frédéric Belval. La neige prévue ces jours-ci permet d’envisager le retour des skieurs durant le week-end. Du côté d’Hydro-Québec, les dégâts sont minimes. Au plus fort de la tempête toutefois, près de 16 000 abonnés ont été privés de courant. Les rebranchements se poursuivaient toujours jeudi en fin d’après-midi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de