Un tournoi attrayant

Photo de Michel Bureau
Par Michel Bureau

Le tournoi Pee-Wee de Saint-Jérôme

Le coup d’envoi de la 40 e édition du tournoi Pee Wee de Saint-Jérôme a été donné, la semaine dernière, et la présente semaine promet d’être fertile en émotion avec la présentation des finales dans toutes les catégories dimanche. Ce tournoi est le deuxième en importance dans cette catégorie après celui de Québec. Un total de 52 équipes y prennent part venant d’un peu partout au Québec, près de 100 parties seront disputées, 10 000 spectateurs sont attendus. Plus d’une centaine de bénévoles sont mis à contribution pour faire un succès de cet événement. Ce tournoi a tellement une bonne réputation, qu’à chaque année les organisateurs doivent refuser des candidatures.

«L’an dernier, nous avons été dans l’obligation de refuser 177 candidatures, cette année plus de 200», une question de logistique selon Normand Piché qui fut président de cette classique en 2011. Pour plusieurs joueurs qui ont fait carrière dans la Ligue Nationale de hockey, le tournoi Pee-Wee de Saint-Jérôme fut un tremplin. Ce fut le cas notamment pour les André Roy, Jonathan Huberdeau, Stéphane Lebeau, Gilles Thibodeau, Jocelyn Thibault, etc.

L’an dernier, les Lions de Saint-Jérôme ont raflé les grands honneurs dans les catégories A et B. Le tournoi a rejoint plusieurs générations au fil des ans. C’est le cas de la famille Piché. Le grand-père Normand a été entraîneur, puis président du tournoi, le fils Stéphane Piché y a joué et il est aujourd’hui l’entraîneur-chef de ses fils. Son chandail est dans les hauteurs de l’aréna Melançon.

 

Chantale Lambert, présidente de la 40ième édition, souhaite donner encore plus de visibilité aux nombreux commanditaires du tournoi. Gilles Robert, président d’honneur, se souvient comme si c’était hier de la présence du légendaire Maurice Richard. Dimanche, on va écrire une nouvelle page dans l’histoire du tournoi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de