Un tournoi d’envergure de la relève octroyé à Saint-Jérôme

Par Luc Robert
Un tournoi d’envergure de la relève octroyé à Saint-Jérôme
La fierté du président de tournoi midget espoir, Daniel Godon, est contagieuse. (Photo : Courtoisie)

Hockey midget espoir

L’organisation des Sélects du Nord a été sélectionnée pour accueillir un tournoi midget espoir provincial, du 11 au 14 février 2021, aux deux glaces de l’aréna Rivière-du-Nord.

 

Cet événement se veut une très belle vitirine, à la fois pour les jeunes hockeyeurs, pour les Sélects et pour la ville de Saint-Jérôme, qui recevront toutes les équipes midgets espoirs de la LHEQ.

« Outre la Coupe Dodge, en séries éliminatoires, il existe juste deux autres tournois d’importance où les jeunes peuvent se faire remarquer par les dépisteurs. Drummond-ville en présentera un et Saint-Jérôme tiendra l’autre », a spécifé M. Daniel Godon, président du tournoi de Saint-Jérôme.

L’organisation des Sélects jonglait depuis longtemps avec l’idée de tenir cette compétition de calibre.

« Nous avons appliqué auprès de Hockey Québec, il y a plus d’un an. Il faut croire que notre dossier était bien ficelé, car nous avons devancé la candidature de Québec au final. C’est un honneur qui rejaillit sur toutes les personnes impliquées des Sélects », a-t-il ajouté.

Pas moins de 22 équipes se mesureront ici, dans deux divisions.

« Nous serons répertoriés localement dans la section des clubs compris entre Montréal, l’Outaouais et l’Abitibi. La division sud incluera des clubs de Québec, vers les Maritimes, ainsi que des formations de la Rive-Sud, le Collège-Français et le Collège Charles-Lemoyne ».

Incitatif à revenir

En plus de la visibilité offerte à la ville et au produit jérômien, la tenue du tournoi placera une carte de plus dans le jeu des dirigeants des Sélects du Nord.

« La venue du tournoi est excellente pour notre programme, car il y a beaucoup de compétition aux alentours, spécialement au niveau du sport-études. Quand certains de nos anciens joueurs bantams AAA seront retournés par le midget AAA, lors des camps d’entraînements, les jeunes seront plus motivés à venir se joindre à notre club midget espoir, car ils obtiendront à nouveau la chance de se faire valoir auprès des recruteurs », a soulevé M. Benoît Bohémier, un des artisans de la première heure des Sélects, avec Gilles de la Chevrotière.

Le bassin de joueurs laurentiens s’étend de Mirabel jusqu’à Mont-Laurier. Il rendra la compétition intéressante au prochain camp des Sélects midgets espoirs.

« On a le droit à cinq joueurs de 16 ans par club, dans le midget espoir. Quand ce sont nos jeunes de l’an dernier qui nous appellent pour revenir, c’est plaisant. Il y en a qui reviendront pour la visibilité, mais la majorité reviendra pour terminer son secondaire cinq à la polyvalente », a renchéri M. Bohémier.

Anniversaire

Cet événement grandiose se pointe au moment où les Sélects du Nord envisagent déjà le 40e anniversaire de l’organisation, en 2023.

« Il y a beaucoup de gens qui ont fait grandir nos structures. Il y a bien sûr Gilles (de la Chevrotière) et Benoît (Bohémier). Le nombre de fois où chacun s’est levé à 5h le matin, pour aller chercher des jeunes en mini-bus jusqu’à Saint-Jovite, ça demande de la passion. Nous avons 4 clubs à gérer quotidiennement. Au niveau de notre visibilité, Yan Houari fait beaucoup sur internet, alors qu’Antony Charbonneau et Alexandre Gagné mènent bien la destinée des midgets espoirs des Sélects. Ce tournoi nous comble », a conclu M. Godon.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de