Une compétition «lourde» de sens

Photo de Bénérice Jetté
Par Bénérice Jetté
Une compétition «lourde» de sens

Levée de fonds à Morin-Heights

Le 9 juin à Morin-Heights, le projet ENDO par CrossFit 15 Nord a

récolté 1877$ pour le cancer de l’endomètre, à l’occasion de la première édition de l’événement

Le projet ENDO, au profit du fonds de recherche en oncologie gynécologique de l’hôpital général Juif de Montréal, est une compétition de CrossFit femmes et hommes ayant pour but d’amasser des fonds pour celles qui se sont battues et se battent encore contre le cancer de l’utérus (endomètre). «Parce qu’en 2012, ma mère, ma grande amie et la sœur de mon conjoint, ont reçu des diagnostics de cancer et que deux des trois ont subi une hystérectomie par robotique à l’hôpital général Juif de Montréal, il était évident pour CrossFit 15 Nord que nous devions créer un événement pour soutenir cette cause», explique Julie

Lauzon copropriétaire et organisatrice du projet.

 

Il en coute 2500$ par personne en frais d’utilisation pour une hystérectomie par robotique, un montant payé à même les fonds privés de l’hôpital général Juif de Montréal. L’objectif du projet ENDO était donc de recueillir une somme y contribuant, pour payer au suivant.

 

Les 50 compétiteurs présents dimanche dernier, se sont livrés à trois entrainements intenses de CrossFit, sous le regard d’une foule enthousiaste et impressionnée. Dans un climat familial, les encouragements fusaient sous le soleil, s’étant pointé expressément pour cette journée complète de compétition, après plusieurs jours de mauvais temps. Les cinq meilleurs participants par catégorie ont accédé à la finale. La 1re  place Homme est allée à un résident de Saint-Sauveur, Reno Bélisle, suivi de Dany Roy, qui participera notamment aux CrossFit Games en équipe cette année, et de Christophe Chartrand en 3 e place. Du côté des Femmes, Kathleen Deckert s’est emparée de la 1re place, Émilie Schmitt de la 2e et

Marie-Anne Roy Perron de la 3e.

Rappelons que le CrossFit est un programme de mise en forme accessible à tous, combinant une variété de mouvements fonctionnels, exécutés à haute intensité dans une séance d’entraînement supervisée. Les exercices proposés proviennent de plusieurs disciplines dont l’athlétisme et l’haltérophilie, sans oublier l’aspect cardio-vasculaire. «Au CrossFit l’esprit de communauté prime et nous tenons à souligner la participation des donateurs, des bénévoles, des athlètes et des commanditaires, soit Glenn Garage, IGA Morin-Heights, Crêperie à la gourmandise Bretonne, Premium Rig, Boris, Sports Expert St-Sauveur, Euro Coiffure et le Refuge Morin-Heights, qui ont d’amblée pris part à ce projet et permis cette belle réussite», conclut Stéphane Lanthier, copropriétaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de