Une œuvre collective pour donner la parole aux femmes

Par France Poirier
Une œuvre collective pour donner la parole aux femmes

Pour souligner la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, on a voulu créer un événement pour se réunir et être unies, sans rassemblement.

Pour cette année, le comité local d’actions féministes (CLAF) de Saint-Jérôme a dû trouver une façon de rejoindre les femmes sans pouvoir se regrouper. Ainsi, les organismes qui font partie du CLAF; CALACS L’Ancrage, La Maison d’Ariane, Le Centre de femmes Les Unes et les Autres, Le Coin Alpha, Droits et Recours Laurentides et le Cercle des Fermières de St-Lucien ont choisi une façon originale de donner la parole aux femmes. Elles mettront en avant-plan des oeuvres de femmes qui seront regroupées dans un fanzine virtuel. « Nous souhaitons que les femmes s’expriment de la façon qu’elles le désirent. Que ce soit un poème, une photo, un dessin ou un collage, elles pourront travailler sur leurs créations lors d’un atelier Zoom le 8 mars de 19h à 21h30 », souligne Mélanie Clément du Centre des femmes Les Unes et les Autres.

Le Collectif pour le 8 mars a voulu faire valoir cette année en particulier avec la pandémie de COVID-19 l’impact négatif que ç’a eu sur les femmes et qui a mis au jour « les inégalités structurelles et systémiques existantes causées par le patriarcat, le classisme, le racisme et le colonialisme. »

Le tout parce qu’aux premières lignes des services de santé, des services sociaux et de l’éducation, on retrouve majoritairement des femmes dans les emplois jugés essentiels. « Les femmes, et particulièrement les femmes racisées, leurs familles et communautés, sont plus exposées au virus », fait-on valoir dans le collectif du 8 mars.

Malgré tout, elles ont aussi été les plus touchées par la hausse du chômage et les pertes de revenus. « Nombreuses sont celles qui ont quitté le marché du travail alors que celles qui doivent composer avec le télétravail ont vu reculer leurs acquis en termes de conciliation vie personnelle-travail. Les femmes confinées qui subissent de la violence conjugale peuvent difficilement avoir accès aux services d’aide et d’hébergement alors que les besoins ne font qu’augmenter », peut-on lire dans le collectif du 8 mars.

« La pandémie a mis en évidence la nécessité d’agir pour une égalité durable. C’est dans cette période historique que nous demandons « Écoutons les femmes » et soyons protagonistes d’un changement attendu depuis trop longtemps. »

Votre création

Exprimez-vous sur un sujet qui vous touche en créant un texte, un collage, un dessin ou une photo en format pdf ou sur une feuille 8 ½ par 11. Vos œuvres peuvent aborder les thèmes comme la violence, la pauvreté, la charge mentale, les réalités des femmes immigrantes et racisées, des femmes autochtones, de la communauté LGBTQ, etc.

Envoyer vos créations avant le 4 mars
Courriel : clafstjerome@gmail.com
facebook.com/comiteCLAF
Si vous ne pouvez pas envoyer vos créations en ligne, contactez le Centre de femmes Les Unes et les Autres au 450 432-5642.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments