Une semaine bien remplie

Par Mijanou Dubuc

Littérature érotique: une éditrice laurentienne!

La lecture de littérature érotique c’est un peu comme se rendre derrière la porte battante du club vidéo. On n’ose pas trop s’afficher. En bibliothèque, les lecteurs sont timides à en faire la demande. Et pourtant, quand nous ouvrons la «porte battante», ils sortent satisfaits de leur choix et de notre aide. Et ils en redemandent… bien évidemment!

En janvier dernier, une nouvelle maison d’édition voyait le jour dans les Laurentides. Madame de Chantal, fondatrice de Les éditions Phallus et auteure «aime beaucoup écrire sur l’érotisme». La création de cette maison partait donc d’un plaisir à écrire et d’un désir de divulguer une «sexualité poétique». S’inspirant de ses nombreux voya­ges, lesquels lui ont permis d’enrichissantes rencontres et connaissances, elle veut d’abord «continuer là, où les gens s’arrêtent», c’est-à-dire, «aller au-delà du fantasme». Pour cette auteure, la littérature érotique est avant tout une distraction, mais elle sert aussi le tabou. Tabou sexuel, il va s’en dire, qui «doit être dit et raconté» me précise-t-elle.

La maison d’édition souhaite publier exclusivement des textes érotiques. Romans, nouvelles et poèmes peuvent prendre place dans la chambre de l’imaginaire. «Dans l’avenir, elle se consacrera aussi à la publication de textes reliés à différents problèmes sexuels comme la libido, l’impuissance, la frigidité, la dysfonction érectile. Elle abordera également d’autres thèmes comme la transsexualité, l’homosexualité» peut-on lire sur le site de la maison d’édition. Pour l’instant, seule la collection «Bombes érotiques» est disponible. Chacun des sept titres prévus à cette dernière comprennent sept nouvelles «dont la métaphore, la sensualité et l’érotisme font partie intégrante de ces histoires» souligne l’éditrice. Le premier titre, simplement intitulé Nouvelles du Lundi, est présentement en vente. Nouvelles du Mardi et Nouvelles du Mercredi seront sous peu disponibles. Travaillant sur les Nouvelles du vendredi, Madame de Chantal me confiait que son écriture se faisait «de plus en plus métaphorique».

Séduisante par son format, la collection «Bombes érotiques» aborde un érotisme qui n’a rien de cette vulgarité galvaudée si facilement en long et en large dans la société contemporaine.

Par exemple, la dernière nouvelle du Lundi, touchante et totalement inattendue, s’inscrit non seulement dans le registre de la sexualité, mais aussi dans celui du don de soi se dévoilant dans un jeu épistolaire. La maîtrise de la structure de la nouvelle étant ici bien présente.

Sept bombes pour sept jours de la semaine. De quoi remplir votre semaine!

Madame de Chantal. Nouvelles du Lundi

Coll. Bombes érotiques, Editions Phallus, 2007, 113 p., 9,95$

www.leseditionsphallus.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de