Vacances de la construction : Sans débordement à Saint-Sauveur

Par Ève Ménard
Vacances de la construction : Sans débordement à Saint-Sauveur

Les vacances de la construction se sont très bien déroulées dans Saint-Sauveur, selon les dires du maire, Monsieur Jacques Gariépy, qui s’en réjouit. « Les vendredis et samedis, naturellement, il y a eu beaucoup de monde, mais la présence de nos agents de sécurité a fait la différence. Il n’y a pas eu de débordements comme tel, comme il y en avait eu à certains endroits au début de juillet ou fin juin », a-t-il indiqué.

 

Les échos que le maire a reçu des commerçants et des restaurateurs ont aussi été positifs, alors qu’ils ont profité d’une affluence salutaire, tout en évitant les débordements. Monsieur Gariépy donne l’exemple de vendredi et de samedi derniers alors que le village était très occupé. « Les restaurants étaient pleins, il y avait des gens et tout le monde était content ».

Notons que la présence d’agents de sécurité se poursuivra au moins jusqu’au mois de septembre et ce, surtout les fins de semaine afin de continuer d’assurer un certain contrôle.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Alain Daviault Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alain Daviault
Invité
Alain Daviault

Un Maire agissant pour les restaurateurs et la Chambre de Commerce sans réel consultation.Des commerçants contre la fermeture de la rue Principale et des résidents comme spectateurs des scénarios politiques .En somme, ses interventions politiques ne favorisent nullement le bien-être des résidents. Devons-nous adhérer comme citoyens à l’importance d’attirer les touristes en grand nombre et de laisser pour comble notre santé communautaire. Une santé qui ne se mesure pas par la présence des agents de sécurité. Le courant de pensée du Maire et des conseillers est à sens unique, tout comme la rue Principale qui apporte son lot de débordement… Lire plus »