Val-Morin : Les propriétés en zone inondable

Par journaliste citoyen

Les propriétés qui sont inondées lors des crues printanières de la rivière du Nord sont évaluées selon les mêmes critères que celles qui ne le sont pas.  Elles sont cependant soumises à beaucoup de restrictions sur l’utilisation du terrain et les droits de construction.  Les taxes foncières s’appliquent au maximum. Cependant, en cas de revente, leur valeur pourra diminuer de 10% ou plus aux yeux d’acheteurs éventuels lorsqu’ils  seront informés par la municipalité sur les restrictions qui grèvent ces propriétés.  Étant donné qu’un propriétaire pris dans cette situation ne peut rien y changer, il est en droit de demander une révision à la baisse de sa valeur foncière, ce qui aura pour effet de diminuer sensiblement le montant de taxes qu’il aura à payer. Il s’agit de remplir un formulaire à cet effet disponible à la municipalité et de le leur faire parvenir au plus tard le 28 février.  J’ai moi-même contesté mon évaluation et le tribunal administratif m’a donné raison, et j’ai eu droit à un rabais substantiel sur mon compte de taxes.  Lorsque la municipalité aura trouvé et mis en place un contrôle des niveaux d’eau de la rivière du Nord à la sortie du Lac Raymond, ce sera la fin des inondations, les propriétés reprendront leur pleine valeur et les taxes pourront alors s’appliquer en conséquence

 

André Gauthier

Val-Morin

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de