Vélocité dans les Pays-d’en-Haut

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Vélocité dans les Pays-d’en-Haut

La phase «Un» du trajet cyclable est complétée

Les aménagements effectués au cours de cette première phase permettent maintenant aux municipalités de Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights d’être reliées entre elles par des voies cyclables. Le trajet s’étalant sur une distance de 11 kilomètres a été réalisé à même le réseau routier selon des normes rigoureuses afin d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

Ce projet comprend également l’ajout d’un trottoir entre le pont Gagliesi et la route 117 à Piedmont, l’aménagement de deux aires de repos sur le chemin de la Gare à Piedmont et l’installation de supports à vélos au cœur du village de Saint-Sauveur.

Vélocité : plus qu’un trajet cyclable

Ce projet, mis de l’avant il y a près de quinze ans, visait à relier les parcs linéaires Le P’tit Train du Nord et le Corridor aérobique. « Aujourd’hui, force est de constater qu’il s’agit d’un parcours intermunicipal qui répond aux besoins des cyclistes déjà présents sur nos routes et qui aspiraient à plus de confort et de sécurité », a mentionné Charles Garnier, préfet de la MRC, lors du point de presse.

Depuis le début des travaux, le projet Vélocité reçoit un accueil des plus positifs de la part des citoyens. « Nous avons eu de nombreux commentaires de résidents qui étaient très emballés par l’aménagement de ce trajet cyclable, comme l’a mentionné Chantal Ladouceur, chargée du projet Vélocité à la MRC des Pays-d’en-Haut. Même pendant les travaux, cyclistes et marcheurs se sont appropriés la bande cyclable entre Saint-Sauveur et Morin-Heights. L’achalandage est déjà là!»

Vélocité vise l’introduction d’un nouveau mode de vie, mais surtout, d’un partage sécuritaire entre les différents usagers de la route. Ce trajet vise évidemment une clientèle cycliste, mais la MRC invite également les piétons à utiliser Vélocité. À cet effet, il est pertinent de rappeler que le Code de la sécurité routière stipule que les piétons doivent marcher dans le sens contraire de la circulation des cyclistes et automobilistes.

À ce propos, lors d’une consultation publique du plan d’action de la politique MADA (Municipalités amies des aînés) à Saint-Sauveur tenue il y a 15 jours, quelques personnes avaient mentionné avoir senti de l’insécurité à pied sur le chemin de l’Église, lorsqu’ils s’étaient retrouvés « coincés » entre des véhicules et des vélos. « Les piétons doivent circuler sur la partie la plus à l’extérieur de la chaussée et en file indienne », a rappelé un agent de la Sureté du Québec. Le respect du Code de la sécurité routière, le civisme et le bon sens sont donc de mise.

Un trajet à compléter

Les travaux de construction de la phase 2, qui se dérouleront à Morin-Heights, débuteront au printemps 2015. Les coûts de construction de cette section restent toutefois à confirmer. Rappelons que le ministère des Transports du Québec s’est engagé à financer 50% des coûts des dépenses admissibles par l’entremise du Programme d’aide gouvernementale aux modes de transports alternatifs à l’automobile et du Programme Véloce.

Pour connaître le trajet qu’emprunte Vélocité, consultez le site internet du projet: www.trajet-velocite.ca.

Afin de suivre l’évolution des travaux, la MRC invite toutes les personnes interpelées par ce projet à se rendre sur la page Facebook Vélocité. Une promotion est présentement en cours permettant à tous les fans de la page de se procurer une bouteille de vélo aux couleurs de Vélocité. Elles sont disponibles aux hôtels de ville de Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights, ainsi qu’aux bureaux de la MRC des Pays-d’en-Haut, situés à Sainte-Adèle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de