Vers des pratiques plus vertes en restauration

Par Eric-Olivier Dallard

Lancement du projet Resto-Vert

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) est très fière d’annoncer le lancement de la phase préliminaire du projet Resto-Vert, un programme de certification environnementale visant à accroître et reconnaître les efforts écologiques de l’industrie de la restauration.

Le projet Resto-Vert émane de la demande de l’industrie de la restauration de se doter d’outils d’accompagnement et de reconnaissance afin de soutenir l’effort environnemental. En effet, selon un sondage réalisé par l’ARQ en 2008, 96% des 299 restaurateurs interrogés considéraient «important que les entreprises du secteur de la restauration se préoccupent de l’environnement et fassent des efforts pour améliorer la situation.»

 

Cette demande des restaurateurs n’est pas étrangère au degré de sensibilité grandissant de la clientèle face à des pratiques et des produits qui adhèrent aux principes du respect de l’environnement et du développement durable. Mentionnons également que la croissance réglementaire dans ce domaine est devenue un facteur de changement significatif pour l’industrie.

 

«Depuis quelques années, plusieurs membres nous expriment leur volonté d’entreprendre un virage vert, mais sentent qu’il y a une insuffisance d’incitatifs et d’outils pour accompagner leur démarche. La réalisation du projet Resto-Vert viendrait pallier ce manque dans le secteur et marquerait du même coup l’engagement de la restauration face à cet important enjeu», a déclaré François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’ARQ.

 

Afin d’appuyer le développement de cette certification, l’ARQ s’est associée à la firme Efficience – société de conseil en stratégie de développement durable. Elle aura la responsabilité de lui remettre, d’ici la fin de l’hiver 2011, un rapport d’étude évaluant la faisabilité d’un tel projet et délimitant le cadre de création de cette certification.

 

Pour cette première étape, l’ARQ peut compter sur le précieux soutien et l’appui de l’Agence de l’efficacité énergétique, de BFI Canada, de Cascades, de Gaz Métro, de la ministre du Tourisme, Nicole Ménard et de Nova Envirocom.

 

Depuis plus de 70 ans, l’Association des restaurateurs du Québec représente plus de 4 200 propriétaires et gestionnaires de services alimentaires exploitant plus de 6 500 établissements dont les ventes représentent plus de 50% du chiffre d’affaires québécois de l’ordre de 10 milliards de dollars.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de