Ville de Mont-Tremblant, conduite dangereuse: un homme arrêté

Par Journal Accès
Ville de Mont-Tremblant, conduite dangereuse: un homme arrêté

Un homme possiblement sous l’effet de drogue a été placé en état d’arrestation après avoir conduit dangereusement sur une distance d’au moins neuf kilomètres le 11 mars vers 15h15.

La centrale d’appel 9-1-1 a reçu au moins quatre appels de témoins ayant aperçu le véhicule circulant à plusieurs reprises en sens inverse sur la montée Ryan. Le chauffard a heurté au passage un terre-plein près du carrefour giratoire de l’intersection de la rue Labelle et de la montée Ryan avant de heurter un véhicule en mouvement tout en poursuivant sa course.

Une auto-patrouille a pris en chasse le véhicule qui s’est finalement immobilisé dans la voie de service sur la route 117 Nord. Le conducteur a été placé en état d’arrestation pour conduite avec les facultés affaiblies par une drogue. L’homme a décliné plusieurs fausses identités avant d’être identifié positivement. Des vérifications ont démontré qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour un dossier d’introduction par effraction à la Sûreté du Québec. «Suite à son transport au poste de police, le suspect a dû être conduit à l’hôpital tellement son état d’intoxication semblait avancé», a indiqué Eric Cadotte, agent aux relations communautaires – Service de police de la Ville de Mont-Tremblant.

Un télémandat pour recueillir un échantillon de sang a été émis et des analyses seront effectuées pour déterminer si le conducteur avait bel et bien les facultés affaiblies par la drogue.

Symboles haineux dessinés au baume à lèvre

Des inscriptions s’apparentant à des graffitis et des symboles nazis ont été dessinés à l’aide d’un baume à lèvre sur un présentoir installé sur les murs extérieurs de l’hôtel de ville de Mont-Tremblant le 14 mars en soirée.

Les policiers ont pu visionner la séquence vidéo puisqu’une caméra de surveillance est installée à cet endroit. Les suspects semblent d’âge mineur et ont flâné une vingtaine de minutes avant de commettre leurs méfaits. La police locale n’a pas donné de détails sur la poursuite de l’enquête.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de