La Ville de Sainte-Adèle formule ses demandes aux candidats

Par Journal Accès
La Ville de Sainte-Adèle formule ses demandes aux candidats

Élections provinciales

Accès – Alors que la campagne électorale bat son plein et que les candidats multiplient les promesses et les engagements, la Ville de Sainte-Adèle souhaite formuler quelques demandes à ceux qui formeront le prochain gouvernement provincial.

 

Santé

Sur le plan de la santé, les élus revendiquent une plus grande accessibilité aux soins de santé pour les citoyens de Sainte-Adèle.
Des incitatifs supplémentaires devraient être mis en place pour encourager les médecins de famille à s’établir en région, notamment dans les villes où la population est en pleine croissance, comme c’est le cas à Sainte-Adèle. Le vieillissement de la population requiert également des effectifs accrus ainsi que des médecins spécialistes.

Transport

La Ville réitère également ses demandes maintes fois répétées au ministère des Transports concernant l’entretien des routes, des ponts et des infrastructures. «Depuis plusieurs années, le conseil multiplie les investissements afin d’avoir une ville plus en santé et plus accueillante», explique la mairesse Nadine Brière. Toutefois, le MTQ ne nous aide pas beaucoup, car nos ponts sont dans un état lamentable. Le pont près de Riopel est inaccessible aux piétons depuis 2009, le pont Notre-Dame est fermé dans un sens depuis plus d’un an et le pont Saint-Joseph, qui est un axe important pour le secteur de Mont-Rolland, est aussi négligé.» La mairesse somme donc le prochain gouvernement d’investir dans les infrastructures de la ville afin de freiner la détérioration du réseau routier.

Présence policière

Une autre demande du conseil est d’accroître la présence policière sur le territoire et, surtout, de favoriser des stratégies de proximité dans le but de créer des liens avec la collectivité. Il est impératif que la population se sente en sécurité et qu’elle soit à même de constater la présence policière et l’implication des agents au quotidien. Ainsi, la Ville souhaite une présence accrue du corps policier lors d’événements publics, dans les zones scolaires, dans les parcs, sur les routes et dans les rues, afin notamment d’effectuer un travail de prévention et de sensibilisation.

Taxes

La Ville souhaite par ailleurs exprimer son appui à l’engagement pris par l’ensemble des partis politiques de transférer un point de la taxe de vente du Québec (TVQ) aux municipalités. Ce transfert permettrait d’augmenter les revenus municipaux à long terme et diminuerait la dépendance des villes à l’impôt foncier, maintes fois dénoncée par l’Union des municipalités du Québec (UMQ). Ce virage dans la rétribution des revenus favoriserait une plus grande autonomie des municipalités, qui verraient les sommes transférées augmenter d’année en année, puisqu’il y a fort à parier que les revenus de la TVQ iront toujours en augmentant.

Parc du Mont Loup-Garou

Finalement, l’une des grandes priorités du conseil municipal est de voir se concrétiser le projet de parc du Mont Loup-Garou, un formidable projet de société essentiel à la préservation du patrimoine naturel adélois.
Attrait majeur et levier économique important pour la région, la pratique des activités récréatives en plein air constitue un axe essentiel du plan stratégique de développement durable de la ville.
Le projet de parc du Mont Loup-Garou comporte des dimensions écologiques, économiques et sociales qui le rendent incontournable à plusieurs égards.
L’appui du gouvernement provincial est, selon le conseil, essentiel à la concrétisation de ce projet d’une importance capitale pour les citoyens d’aujourd’hui et de demain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de