Vincent Lemay-Thivierge sera candidat!

Par Journal Accès
Vincent Lemay-Thivierge sera candidat!

Investiture de Québec solidaire à Saint-Jérôme

Par Accès – C’est le mercredi 4 décembre dernier qu’a eu lieu l’investiture de Québec solidaire Saint-Jérôme en vue de la prochaine élection provinciale. C’est suite à un discours inspiré et inspirant pour les nombreux membres présents que Vincent Lemay-Thivierge a été réélu avec une très grande majorité. On se rappelle qu’aux dernières élections de septembre 2012, ce dernier avait obtenu 7,1% des voix, soit plus du double de ceux obtenus lors de l’élection de 2008, et cela, malgré le contexte de l’arrivée du candidat vedette Jacques Duchesneau et du vote stratégique.

 

Le jeune candidat a fait le point sur les activités de la dernière année de l’association de Québec solidaire Saint-Jérôme et de son rôle de porte-parole et de responsable des communications. Il a par ailleurs manifesté son désir de voir les partis politiques provinciaux s’adresser davantage à l’intelligence des gens et à faire preuve de cohérence, de courage et d’audace dans leur programme.

Comme exemple, le candidat de Québec solidaire dans Saint-Jérôme a dénoncé la récente décision du Parti Québécois d’endosser aux côtés du Parti Libéral du Québec et de la Coalition Avenir Québec, le choix de faire du Québec la voie de sortie du pétrole des sables bitumineux (quatre circonscriptions des Basses Laurentides sont directement concernées) pour des raisons de sécurité et de lutte aux gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Il a aussi critiqué le choix du gouvernement et des deux principaux partis d’opposition de refuser d’imposer davantage les plus riches pour éponger le déficit budgétaire annoncé.

 

Enfin, celui qui a fait aux dernières élections son cheval de bataille de la lutte à la pauvreté et pour le logement social, a fait part de son préjugé favorable pour un développement économique régional mettant de l’avant des initiatives telles que les deux centres de recherche sur le transport avancé ou bien la nouvelle coopérative du Marché de solidarité Rivière-du-Nord. Il a aussi soulevé les enjeux de l’assainissement de l’eau et de la nécessité d’un plan à coût raisonnable pour la cueillette et le compostage des déchets organiques dans Saint-Jérôme.

Voilà ce qu’on peut appeler, selon lui, faire de l’«écolonomie», c’est-à-dire encourager une économie verte et qui soit au service des gens. Et c’est précisément l’alternative politique qu’offrira Québec solidaire aux prochaines élections qui surviendront probablement au printemps prochain.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de