Vive le temps d’hiver… et autres vœux pieux

Par Josée Pilotte
Vive le temps d’hiver… et autres vœux pieux

 

L’air est de moins en moins froid au Pôle Nord, telle est la constatation des météorologues canadiens, expliquant les nombreux soubresauts de la météo cette année. 

Une fois de plus, Mère Nature aura fait des siennes en 2010, laissant derrière elle un bilan désolant, affligeant, affolant. La Terre nous a fait clairement sentir son mécontentement en cumulant les catastrophes; comme dirait ma mère «le monde est à l’envers»…

Le temps est bizarre et il me semble l’être de plus en plus, comme bien d’autres choses d’ailleurs. Alors même si la température nous joue de sales tours par les temps qui courent et que notre climat politique ressemble au bilan de Mère Nature, désolant, affligeant, affolant, cette année je me suis donné comme mantra de m’amuser. «M’amuser», comme dans «jouer». Oui, oui, comme aller jouer dehors tous les jours, jouer avec les mots, les images, jouer dans mon travail, jouer avec mes enfants, jouer avec mon chum (hum… Chéri va être content!), jouer avec mes amis… 

Jouer, laisser tomber peu le mot «performance», le rôle de «superwoman» et faire de la place à la gamine enjouée, vous savez celle qui est irrévérencieuse parfois, coquine souvent, espiègle toujours.

M’amuser. Un point c’est tout. Voilà ma résolution!

Parce que vous savez comme moi, les résolutions…  celles que l’on a prises, celles que l’on n’a pas tenues, celles que l’on devrait prendre…  non, moi je me suis dis cette année que je prenais ça «relax» avec les résolutions, c’est de la merde de toute façon, le constat reste le même: on triche, ou bien l’on s’incline devant son manque de volonté. On s’en es-tu fait assez «accroire», au fil des ans (et des «Nouvel An»)… Alors c’est pourquoi cette année j’en ai qu’une, qu’une seule, et je la redis: M’A-MU-SER!  Ça peut sembler simpliste comme ça, mais essayer, vous aller voir ce n’est pas si facile que ça! On finit toujours par se trouver une bonne raison pour ne pas bouger son gros derrière. Ou pour se prendre au sérieux. Et alors… exit le jeu et la résolution!

Pourquoi, d’ailleurs, ne pas commencer drette-là, et m’amuser un peu avec ce concept un rien vieillot des «vœux pour la nouvelle année»?

Alors voilà ce que je souhaite, avec un sourire et un clin d’œil, à quelques figures bien laurentiennes…

Michel Lagacé

Après la douche froide de son référendum sur la piscine municipale, auquel sa population a dit «NON», on souhaite à notre maire préféré un référendum gagnant pour 2011, auquel ses citoyens voteront massivement «OUI»: «Êtes-vous pour que Saint-Sauveur investisse une partie conséquente de son surplus accumulé dans la réalisation rapide de l’interconnexion que l’on attend depuis plus d’une décennie?» Avec cette question-là, M. le Maire, vous avez un référendum gagnant pour 2011!

Clément Cardin

S’assurer de garder ses antennes bien en place…mais pour les bonnes raisons!

Denis Chalifoux

Pour le départ de Ste-Agathe en feu, ne pas jouer les pompiers mais être un grand artificier et pour sa ville.

Tim Watchorn

On lui souhaite plus de haut que de bas, de la vision… bref!, des pistes de vélos de montagnes. On pourrait même changer la pancarte à l’entrée du village : Morin-Heights Capitale du ski de fond et du vélo de montage.

Réjean Gravel

Gagner le gros lot au 6/49… ça change pas le monde, mais ça évite bien des émeutes au Conseil municipal quand on se vote un nouveau salaire.

Johanne Deschamps

Un peu plus de présence «sur le terrain», ou un passage à l’émission de Chantal Lacroix: les fantômes, ils aiment ça.

Pierre Urquhart

Un manteau long: imagine, Pierre, le nombre de commanditaires supplémentaires dont tu pourrais coudre les logos…

Réjean Charbonneau

La SQ sur son territoire, et des règlements dans les dossiers judiciaires de la Ville.

Marc Gascon

Des élections. Et une véritable opposition.

Charles Garnier

Pour son Conseil des maires: des consensus, des consensus, des consensus… ou, à défaut, de bien conserver son vote prépondérant pour les dossiers épineux.

Accès

Une 3ème édition de la soirée Mes Laurentides de rêves… Une éditrice qui se calme un peu le pompon, qui s’amuse(!) et qui respire par le nez… Un rédac’chef plus ordonné et plus aimable… Et un nouveau design enfin… Et aussi 3000 amis Facebook (on en a juste 1500… snif-snif…)… Et enfin, plus de caricatures (hum-hum) et moins de fôtes d’orthographe.

À tous, à toutes

Le sens de l’humour… et, ben oui!, le «sens de l’amour» aussi…

Allez, chers lecteurs, souriez, la vie est (parfois) belle… soyez «bons joueurs»!

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de