(Photo : Courtoisie)
De gauche à droite : Serge Beaulieu, président des Producteurs et productrices acéricoles du Québec. Claudette Samson, ancienne journaliste au quotidien le Soleil et acéricultrice dans la région de Québec ; Normand Foisy, président PPAQ Outaouais-Laurentides; André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.
|

La saison des sucres peut maintenant commencer!

Par Production Accès

L’eau d’érable commence à peine à couler dans les milliers d’érablières québécoises que déjà la saison des sucres 2020 promet de passer à l’histoire ! Pour les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), qui célèbrent le 30e anniversaire de la création du plan conjoint en acériculture 2020 sera l’occasion de célébrer l’érable aux quatre coins de la province.

Courtoisie

 

Les PPAQ ont d’ailleurs donné le coup d’envoi de la saison des sucres 2020 en grande pompe avec la cérémonie d’entaillage d’un érable qui a eu lieu le 18 février, à l’érablière du parc du Bois-de-Coulonge à Québec, en présence du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne, ainsi que plusieurs députés du gouvernement provincial.C’est le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, qui, perceuse en main, a procédé à l’entaillage officiel. « Le sirop d’érable constitue un élément clé de l’identité culturelle et culinaire québécoise. L’ouvrage lancé aujourd’hui fait comprendre encore davantage la place qu’occupe ce produit dans l’imaginaire collectif et le patrimoine québécois. Rappelons que cet or blond est une richesse exclusive à l’est de l’Amérique du Nord et plus particulièrement au Québec, d’où provient environ 90 % de la production canadienne et 70 % de la production mondiale. Nous sommes très conscients du rôle majeur de l’industrie dans notre économie. Le savoir-faire des acériculteurs québécois fait la fierté de tout le Québec », a déclaré le ministre.

 

Courtoisie

Courtoisie

Courtoisie

100 ANS D’ACÉRICULTURE AU QUÉBEC

Une sucrée de belle histoire à raconter et à célébrer

La saison des sucres 2020 s’annonce mémorable, si on se fie à la cérémonie d’entaillage d’un érable qui a eu lieu ce matin. Véritable tradition annuelle dans le milieu acéricole, l’événement qui lance officiellement la saison des sucres a pris des airs de fête, à l’érablière du parc du Bois-de-Coulonge à Québec, où l’on a souligné le 30e anniversaire de la mise sur pied du plan conjoint en acériculture. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, monsieur André Lamontagne, ainsi que plusieurs députés du gouvernement provincial ont d’ailleurs pris part à la cérémonie d’entaillage. Les représentants des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) en ont profité pour lancer le livre Si l’érable m’était conté, qui relate 100 ans d’histoire en acériculture au Québec.

Le Québec, leader mondial de la production de sirop d’érable

• Le Québec assure 72 % de la production mondiale de sirop d’érable.

• Le sirop d’érable du Québec, qui est exporté dans plus de 60 pays, génère 450 M $ en exportation. 

• L’industrie acéricole québécoise compte 11 300 acériculteurs (24 % sont des acéricultrices) répartis dans 7400 entreprises acéricoles.

• L’acériculture représente aujourd’hui 10 500 emplois à temps plein au Québec et 600 M $ pour l’économie d’ici.

• Dans la région de l’Outaouais-Laurentides, on compte 171 entreprises acéricoles, pour une production d’une valeur de 13,8 M$.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.