Zach Aller sera à nouveau juge au iF3

Par Luc Robert
Zach Aller sera à nouveau juge au iF3

Sports de glisse

Le planchiste sauverois Zach Aller agira à titre de juge pour une deuxième année d’affilée, à la 11e édition du Festival iF3 de films de sports de glisse, qui aura lieu à Montréal, du 18 au 20 octobre.

Il s’agit du plus grand rassemblement des producteurs de vidéos indépendants de ski et de planche à neige au monde.

« Près de 100 films ont été reçus. 72 seront en nominations, pour s’accaparer un des 28 prix à l’enjeu. Les vidéastes québécois, dont l’excellente réputation n’est plus à faire, seront en compétitions. Nos planchistes se démarquent dans le style urbain, à l’échelle mondiale », décrit Zach Aller, gérant du territoire Montréal-Laurentides-Lanaudière chez l’équipementier Burton Canada.

Les productions portant sur Sébastien Toutant, Vincent Gagné, Phil Casabond et autres, seront à l’affiche dans les deux catégories du snow et du ski.

Localement, Alexi Godbout, le spécialiste de la poudreuse de Tremblant, sera en nomination en freeski.

« Les meilleurs films seront présentés au skatepark Le Taz, dans deux salles séparées. Les prix seront remis le samedi soir, au Bain Mathieu », précise Aller, juge dans la catégorie snow.

En nouveautés cette année, le Festival iF3 propose des projections familiales, le vendredi et le samedi.

« Le milieu a évolué. On présente maintenant de façon majoritaire des «webisodes», de style courts métrages, généralement de 5 à 8 minutes. Il existe encore des moyens métrages de 20 ou de 45 minutes, mais l’époque des longues productions VHS ou DVD est révolue. Il est plus facile d’aller chercher ton public avec des courtes capsules», a-t-il esquissé.

Depuis 2017, une catégorie ouverte regroupe les films de ski et de planche à neige mixte. La catégorie iF3 «ALL GIRLS», en mettra aussi plein la vue.

« Le quart des films proposés impliquent le snowboard. Le volet féminin a pris de l’ampleur. Nous aurons une très belle sélection sous les yeux », reprend celui qui réside dans le secteur du Mont-Habitant.

Zach Aller parmi le panel

Ex-planchiste ayant mis fin à sa carrière en 2016, Zach Aller œuvrera cette année parmi les trois juges du volet snow. « Après avoir été juge en chef en 2017, j’ai décidé d’en prendre moins à mon horaire chargé. Je serai parmi le panel, mais avec moins de responsabilités que le juge en chef. Il y a beaucoup d’innovations et de subtilités à évaluer et il est bon de compter sur l’opinion de trois personnes. Les Olympiques d’hivers se sont inspirées de nos tracés et de nos manœuvres pour faire leurs configurations », enchaîne celui qui était spécialiste en style urbain et rails.

Maintenant âgé de 28 ans, le Sauveurois se concentre désormais à la vente pour le manufacturier Burton Canada. « Étant représentant en ventes, ça m’amène encore près de 100 jours par années aux pistes de ski. La transition se fait mieux mentalement. Après 12 ans de compétitions (jusqu’en 2016) et tous mes étés de l’âge de 14 à 24 ans passés à Whistler, il fait bon d’avoir maintenant un pied à terre à Saint-Sauveur », conclut le bachelier de l’Université Concordia.

Un avant-goût des images époustouflantes qui attendent les amateurs de sensations fortes, à Montréal, peut être consulté à l’adresse: festivalif3.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de