pub de recyclage
cimetière longeant la route 117 à Prévost
|

Arbustes et fleurs à raser dans un cimetière de Prévost

Par Luc Robert

Afin de se conformer à un règlement de 2018, la Fabrique de la Paroisse Saint-François-Xavier a embauché deux entrepreneurs pour couper les plantes et arbustes du cimetière longeant la route 117 à Prévost.

La mesure a suscité l’émoi parmi les paroissiens, dont plusieurs défunts occupent des lots. « Depuis 2018, il a été décrété par la Fabrique et approuvé par l’Achevêché que seulement des fleurs artificielles peuvent être placées sur les monuments des tombes. Il s’agit d’uniformiser la procédure. Plusieurs personnes croient être propriétaires du terrain parce qu’elles ont un bail, mais en fait, il s’agit d’une location », a expliqué Claire Boivin-Boisvert, marguillière-secrétaire.

Ainsi, les deux entrepreneurs doivent procéder sous peu à l’enlèvement des végétaux autour des tombes. « Il y a des arbres qui peuvent atteindre de 5 à 20 pieds de hauteur. Certains empiètent sur les pierres tombales voisines et les racines font des ravages en se propageant dans le sol. Les travaux doivent être effectués par les spécialistes, pour que tout soit fait de manière sécuritaire et ne pas abîmer les alentours », a-t-elle précisé.

CITOYENNE INQUIÈTE

Certains concessionnaires ont joint la Fabrique, afin d’obtenir une dérogation au règlement de 2018. « Ça arrive parce qu’une minorité de gens n’entretient pas ses arbustes et ses fleurs, plantés autour des sépultures. Alors, c’est plus simple de pénaliser la majorité, qui elle, prend soin de son terrain. Il y a environ 10 terrains moins bien entretenus. Bref, nous n’avons aucun recours : on nous a dit qu’aucune dérogation ne surviendra », s’est plainte Valérie Lagrange.

La famille de cette enseignante a un terrain sur le site depuis 2012. « On s’est procuré un terrain lors du décès de mon frère. Les plantations d’arbustes et de fleurs y étaient alors permises. Ça me met en rogne qu’ils arrachent tout. Je ne comprends pas qu’ils veulent renier le contrat et le modifier unilatéralement. En plus, ils nous chargent des frais de 30 $ pour tout arracher : c’est le comble. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.