(Photo : Michel Guertin)
Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins; Monique Ethier, présidente du CA de la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut; et André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.
|

Centre sportif des Pays-d’en-Haut : Desjardins investit 1 million de dollars

Par Production Accès

Le 8 avril dernier, la MRC des Pays-d’en-Haut a annoncé un partenariat avec le Mouvement Desjardins : 1 million de dollars seront investis sur une période de 10 ans par la coopérative, afin de couvrir une partie des frais de fonctionnement du centre sportif situé à côté de l’école secondaire Augustin-Norbert-Morin à Sainte-Adèle.

La conférence de presse a été donnée au premier étage du complexe, tout juste à côté d’une immense fenêtre dans le style chalet scandinave, qui donnait une vue imprenable sur les vallées et les montagnes couvertes de brume des Pays-d’en-Haut. Le centre sportif largement fenestré laissait plomber une grande luminosité, malgré la température nuageuse. Sur le chantier presque achevé du centre sportif, le préfet de la MRC, André Genest, était présent pour faire l’annonce et y précisait l’utilisation de cet investissement. « La participation de la caisse, ce n’est pas pour la construction. […] On a voulu avoir une entente au niveau du fonctionnement, tandis qu’on avait déjà aussi au niveau de la construction un apport du gouvernement fédéral, un apport du gouvernement provincial, et les municipalités ont mis la balance dans le projet », explique-t-il.

En 2022, les services administratifs et financiers de la MRC des Pays-d’en-Haut estimaient les coûts annuels de fonctionnement du Centre sportif à 945 000 $. Toutefois, les « coûts réels de fonctionnement seront connus plus précisément pour le budget 2023 », explique Thomas Gallenne, responsable des communications pour la MRC. L’investissement de Mouvement Desjardins permettra ainsi d’alléger cette facture qui devrait augmenter en 2023 en raison des « frais d’énergie et d’entretien » et de « l’évaluation foncière de l’immeuble, révisée à la hausse ».

Ce partenariat est également marquant pour les deux parties puisqu’il s’agit du plus grand investissement de l’histoire de la Caisse Desjardins. « Il reflète le souhait des membres de soutenir un projet important pour notre MRC qui répond aux enjeux du milieu et démontre à quel point Desjardins est à l’écoute des besoins et est ancré dans sa collectivité », détaille Monique Éthier, présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la Vallée des Pays-d’en-Haut.

Centre sportif des Pays-d’en-Haut

Les Bassins Desjardins devraient être prêts à accueillir les baigneurs dès cet été. Crédit: Simon Cordeau

Un projet attendu

D’après plusieurs, la construction du centre sportif est un projet qui plane depuis plus d’une quinzaine d’années. M. Genest souligne que le projet n’a cessé d’être sur la table puisqu’il « répond à un besoin exprimé par notre communauté et nos partenaires. En effet, [il] offrira un équipement et des services qui vont renforcer le mieux-être, la santé globale, l’épanouissement des familles, des aînés, des enfants, la persévérance et la réussite scolaire, et finalement, renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté », explique-t-il.

Le maire de Saint-Sauveur et membre du conseil de la MRC des Pays-d’en-Haut, Jacques Gariépy, est également heureux que le projet ait pu être mené à terme. « On le voulait vraiment à côté d’une école, parce que c’est gagnant pour tout le monde. C’est surtout gagnant pour l’ensemble des municipalités. Oui on a des belles montagnes, oui il y a du ski qui se fait ici, du côté culturel on est bien doté également, […] mais il nous manquait l’éducation, le côté sportif. Et on l’a avec l’école, on a un terrain de soccer synthétique, alors ça fait vraiment un complexe sportif complet. »

Un milieu sain pour attirer les familles

Le complexe sportif de Sainte-Adèle représente aussi le souhait de la MRC de développer sa démographie et son territoire pour le maire de Saint-Sauveur. « Quand les jeunes familles ont à choisir un milieu de vie, il y a plusieurs facteurs qui incitent les gens à venir s’installer. Il y a de la compétition entre toutes les régions. Il ne faut pas qu’il y en aille entre nos municipalités. Il faut être capable d’attirer et d’avoir des attractions à offrir à ces jeunes familles-là », raconte-t-il en conférence de presse.

Le Centre sportif des Pays-d’en-Haut permettra la bonification de l’offre d’infrastructures et de services aux citoyens, de même que la création d’emplois. « Le centre sportif […] favorisera la croissance économique de notre communauté. De par ses installations de pointe, le nouveau centre sportif constituera assurément un potentiel d’attractivité et de rétention des familles et des entreprises désireuses de s’établir dans la MRC », explique M. Gariépy.

De son côté, le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, se dit d’autant plus fier du travail accompli. « Ce que j’aime de ce format-là, c’est que les décisions ne sont pas prises à Lévis ou à Montréal. Les décisions sont prises par des gens localement. » Il explique que les membres concernés par le projet du complexe sportif sont des gens qui connaissent bien la région. « Parce que les Pays-d’en-Haut, ce n’est pas le Saguenay, ce n’est pas Rouyn-Noranda, ce n’est pas Sherbrooke. Il y a une réalité ici, avec ses propres besoins ici », souligne M. Cormier.

Quelques travaux de finition restent à faire avant la grande ouverture du Centre à l’été 2022. La construction de l’espace piscine, nommé les Bassins Desjardins, était aussi plutôt complète. La demi-piscine olympique (25m de long) était remplie d’eau; mais il restait encore à nettoyer le fond du bassin recouvert de sable et à remplir d’eau le bassin récréatif, les aires de jeux et la rivière Kino.

L’architecture de style chalet scandinave rend le centre sportif spacieux, chaleureux et lumineux. Crédit: Simon Cordeau

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.