pub de recyclage
(Photo : Courtoisie)
François Ghali, maire de Wentworth-Nord.
|

Complexe sportif : François Ghali réagit

Par francoiseleguen

« Les chiffres qui sont sortis sont inacceptables »! nous dit d’entrée de jeu François Ghali, le maire Wentworth-Nord, commentant les montants des soumissions pour la construction du complexe sportif.

 

Wentworth-Nord est la seule municipalité qui s’est retirée du projet de la MRC des Pays-d’en-haut.

« Ça veut dire qu’on retourne de nouveau à refaire le règlement d’emprunt et il faut que toutes les municipalités redonnent à la MRC une délégation de pou-voir. Wentworth-Nord va de nouveau être obligé de reconsidérer sa position et l’on va encore s’opposer à ce projet-là! » affirme-t-il.

Selon lui, « si les prix sont sortis à ces niveaux-là c’est parce que les professionnels architectes et ingénieurs au dossier n’ont pas fait correctement leur travail. Quand vous donnez un mandat à des architectes ou des ingénieurs pour faire des plans et devis de construction et que les prix dépassent de plus de 10 % l’enveloppe budgétaire, l’essence, l’éthique et la pratique veulent que vous rejetiez les soumissions et vous vous retourniez vers les professionnels et demandiez pourquoi ils se sont trompés de plus de 20 à 25 %. La facture la plus basse est de 44 M$ et l’enveloppe budgétaire est de 32 M$, l’erreur est énorme. ». Selon le maire, ce qui est plus important est qu’il faut retourner sur la table à dessin « et exiger de nos professionnels de sortir un projet de 32 M$ plus ou moins maximum 10 %. »

Pourquoi la Municipalité s’est-elle retirée ? « Parce que justement on est allé avec ce projet sur la base d’une étude de préfaisabilité qui ne disait rien sur ce que ça couterait et les chiffres qui sont sortis nous donnent raison. Il aurait fallu faire des plan et devis préliminaires avant d’aller en soumissions publiques. On a mis la charrue avant les bœufs et on s’en va quêter encore des subventions au niveau supérieur, ce n’est pas la bonne façon de faire. » L’autre raison qu’il invoque est la distance entre Sainte-Adèle et leurs communautés.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

6 Comments

  1. Alain Daviault

    Les architectes ont coûté plus de 650 000$, sans produire aucun plan sont imputables tout comme les maires et mairesses qui endossent la loi du silence sans vouloir consulter leur population.

    Reply
  2. Lafondpierre

    Les maires et les mairesses se payent la traite aux frais des contribuables avec le traiteur de qualité le midi et 1000 $ de salaire pour une demi -journée.

    Reply
    • Alain Daviault

      Demeurons dans le dilemme actuel qui nous oppose au manque de transparence par la perte de contact avec la population tout en siégeant en pleine après-midi.

      Reply
      • Lafondpierre

        Ne devrions-nous pas demander la démission de tous ces maires qui pigent dans le buffet, sans s’occuper des citoyens.
        On a toujours l’impression qu’on les dérange lorsqu’on va aux réunions de la MRC. On peut pas filmer 🎥 ou enregistrer.
        Il faut pas déranger le monde qui mange.
        Le problème, c’est qu’ils mangent tous sur mon bras, sur notre bras, avec un compte de dépenses bien garni.
        Au moins s’ils servaient le café et les beignets pour le petit peuple.
        Cela serait apprécié !!!

        Reply
  3. Lafondpierre

    À plusieurs reprises des citoyens ont demandé que les assemblées se tiennent en soirée ou soit tout au moins télévisées comprenant une période de questions à distance, par téléphone à mains libre sur le haut parleur, ou par message courriel.
    Nous sommes à l’ère des communications et les bonzes de la MRC préfèrent fonctionner encore dans l’opacité.
    Vive la transparence monsieur Genest,

    Reply
  4. Lafondpierre

    Le buffet de luxe , combien ça coute par réunion ? J’ai demandé par l’accès avoir les chiffres.
    J’estime ces coûts à 1000 $ par réunion soit 10 000!$ par année. ( à noter que la mairesse Brière a un compte de dépenses de 17 000 $ par année, soit le maximum permis.)
    La télédiffusion coûterait selon notre préfet Genest environ 5000 $ par année.
    Y aurait-il moyen de couper dans le gras des maires et qu’une fois sur deux ils apportent leur lunch, ainsi , ils feraient une pierre deux coups
    1- maigrir
    2- avoir la transparence par la télédiffusion.
    Qu’en pensez-vous ?

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août