La Coopérative de solidarité des 4 Pôles en péril

Plusieurs sentiers ne sont plus entretenus dans la région de Wentworth-Nord. PHOTO: Courtoisie
La Coopérative de solidarité des 4 Pôles en péril
Isabelle Houle
Actualité

François Ghali, maire de Wentworth-Nord, confirme que la Municipalité ne renouvellera pas le contrat avec la Coopérative de solidarité des 4 Pôles. Photo: Courtoisie

Ski de fond, raquette, fat bike ou marche étaient des activités régulièrement pratiquées dans le secteur et attiraient même de nouveaux résidents. PHOTO: Courtoisie

Cessation de contrats à Wentworth-Nord

La Coopérative de solidarité des 4 Pôles, organisme qui favorise le développement récréotouristique à Wentworth-Nord et des environs, n’a plus de contrats avec la municipalité depuis l’arrivée du nouveau maire, François Ghali. Cette rupture d’entente coûte près de 40 000 $ à la coopérative.

C’est lors de la première séance ordinaire du nouveau conseil municipal en novembre dernier que la direction générale et les membres du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité des 4 Pôles ont appris que leurs contrats avec la municipalité ne seraient pas renouvelés. On parle notamment de l’entretien du sentier des Orphelins et les sentiers du centre multisport. Aussi, la coop assurait le lavage des bateaux au lac Saint-François-Xavier. Elle assurait aussi la gestion du pavillon Monfort pour la MRC des Pays-d’en-Haut.

« La Municipalité veut tout reprendre et gérer elle-même. Celle qui était notre donneuse d’ouvrage devient notre compétitrice! Ce procédé met en péril aussi la protection des sentiers parce que, actuellement, ils sont mal ou pas du tout entretenus! », soutient Danielle Desjardins, membre du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité des 4 Pôles.

Celle-ci ajoute que cet organisme régional représente un moteur économique important pour la région. « Avec cette nouvelle réalité, les visiteurs ne sont plus les bienvenus. On sent que la Municipalité veut limiter l’accès aux infrastructures et, pourtant, quand on consulte le site Web de la MRC des Pays-d’en-Haut, Wentworth-Nord se décrit comme un lieu de prédilection pour les activités en plein air; c’est paradoxal », ajoute-t-elle.

Motivations nébuleuses

Du côté de la MRC des Pays-d’en-Haut, on se désole également de la situation. « L’intention, d’après ce que j’ai entendu dire, c’est de faire tomber la coop. M. Ghali prétend que Monfort est envahi par les visiteurs et soutient que le secteur récréotouristique est l’industrie des pauvres, que ça ne rapporte rien. Je trouve ça déplorable!

Ça dérange quoi que des gens viennent marcher dans nos sentiers? C’est évident qu’il y a une raison personnelle ou de vengeance derrière tout ça », affirme André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut et ex-maire de Wentworth-Nord.

Ski de fond, raquette, fat bike ou marche étaient des activités régulièrement pratiquées dans le secteur et attiraient même de nouveaux résidents. Cet hiver, plusieurs sentiers sont carrément impraticables.

De son côté, André Cliche, conseiller municipal indépendant, se demande pourquoi cette décision n’a pas été prise après avoir entamé un processus de consultations.

« Je comprends la nécessité que les services publics soient à moindres coûts, mais pourquoi ne pas aller en appel d’offres? La Municipalité a simplement pris les contrats. Rien ne démontre en ce moment que ça coûtait trop cher de donner les contrats à la coopérative. À la limite, on aurait peut-être pu changer certains termes du contrat avec la coop. Je m’interroge et j’invite le maire à faire des consultations citoyennes à ce sujet. »

Ainsi, plusieurs sentiers sur les terrains de la municipalité, sur ceux de la MRC des Pays-d’en-Haut et sur des terrains de propriétaires privés sont négligés et abandonnés.

« Le maire n’est pas intéressé à ce que la Coopérative des 4 Pôles poursuive l’entretien des sentiers appartenant à la MRC non plus (une partie du Corridor aérobique notamment). Je pense que la coop pourra alors se diriger vers d’autres municipalités pour l’entretien de leurs sentiers », soutient André Genest.

Le maire Ghali réplique

Le maire de Wentworth-Nord, François Ghali, confirme que la Municipalité ne renouvellera pas le contrat avec la Coopérative de solidarité des 4 Pôles. Ce dernier soutient que cette décision a été prise de pair avec les membres du conseil municipal et qu’elle est justifiée par un manque de services à la population.

« Je ne veux pas critiquer l’administration municipale qui était en place avant moi, mais jamais nous n’avons reçu de bilan financier de la coopérative. Nous avons dû fouiller pour voir les chiffres. En plus, pour entretenir les sentiers, la coop utilisait nos équipements. Elle ne rend pas les comptes de ce qu’elle fait et j’ai un gros problème avec ça », soutient M. Ghali.

Ce dernier ajoute qu’il n’a jamais été contre l’industrie récréotouristique, mais il déplore la façon dont la coop fait rayonner la région. « Le nom le dit : elle doit représenter les 4 pôles de notre secteur. Toutefois, elle a mis l’accent sur le lac Saint-François-Xavier et, au malheur de plusieurs, il est devenu surexploité et a atteint un seuil vulnérable. »

Il ajoute qu’il voudrait développer l’industrie touristique différemment et pour les autres secteurs (Laurel, Saint-Michel et Lac-des-Seize-Îles). Contrairement à ce que plusieurs de ses opposants soutiennent, M. Ghali assure que cette décision n’est pas influencée par une vengeance ou prise pour une raison personnelle, mais pour l’intérêt de la population.

« Actuellement, nous nous occupons de la gestion des sentiers et je n’ai reçu aucune plainte », conclut-il.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X